[CR OPEX] Récupérationde machines de fabrication de circuit imprimé à l'EPITA

Règles du forum
Ce forum est la voix officielle du CA.
Avatar de l’utilisateur
NicoM
Electrolab::Membre
Messages : 76
Enregistré le : 01 mars 2017, 16:05
Localisation : Chez oim
Contact :

Re: [CR OPEX] Récupérationde machines de fabrication de circuit imprimé à l'EPITA

Messagepar NicoM » 17 oct. 2017, 13:15

Eric a écrit :Eric
...est malade de Gerber


C'est rigolo à lire mais en réalité, ça devrait se prononcer "Guerbeur", du nom de Joseph Gerber, juif autrichien émigré aux Etats-Unis en 1940.
C'était la minute culturelle, merci de votre attention.

Nicolas
Avatar de l’utilisateur
F1CHF
Electrolab::Membre
Messages : 89
Enregistré le : 02 mars 2017, 22:57
Localisation : Franconville
Contact :

Re: [CR OPEX] Récupérationde machines de fabrication de circuit imprimé à l'EPITA

Messagepar F1CHF » 17 oct. 2017, 14:41

AVEC proteus (ARES) je sais génerer du RS274D et RS274X .....on verra bien ...
papy F1CHF
Avatar de l’utilisateur
Eric
Electrolab::Référent
Messages : 295
Enregistré le : 09 mars 2017, 10:09
Localisation : Electrolab
Référent : Zone Élec

Re: [CR OPEX] Récupérationde machines de fabrication de circuit imprimé à l'EPITA

Messagepar Eric » 17 oct. 2017, 15:47

NicoM a écrit :
Eric a écrit :Eric
...est malade de Gerber


[...] ça devrait se prononcer "Guerbeur", du nom de Joseph Gerber, juif autrichien émigré aux Etats-Unis en 1940.
plutôt "Guerbrr" en autrichien du Tyrol et "gère-beurre" en français.
C'était la femtoseconde linguistique, merci de votre aversion. :berk1:

F1CHF a écrit :AVEC proteus (ARES) je sais génerer du RS274D et RS274X .....on verra bien ...
Il me semble que RS-274X correspond à la version X1.
RS-274D est obsolète.

Eric
...est dans la norme (Gerber)
Avatar de l’utilisateur
Flax
Electrolab::CA
Messages : 403
Enregistré le : 01 mars 2017, 20:46
Contact :

Re: [CR OPEX] Récupérationde machines de fabrication de circuit imprimé à l'EPITA

Messagepar Flax » 19 oct. 2017, 13:50

Bonjour,

Vu que j'avais un typon à faire mardi soir, on s'en est servi pour tester la flasheuse.
J'ai exporté en GERBER depuis Kicad. Le soft le traite sans souci, gestion de la pannélisation et tout, ça marche.
Une fois flashé et révélé, ça a donné le plus beau typon que j'ai vu de ma vie. Je ne pense pas pouvoir revenir au typon imprimé à l'imprimante laser après ça ...
Il y a quelques contraintes quand-même:
- On peut mettre plusieurs GERBERS sur un panel, mais on ne peut pas les miroiriser indépendamment dans le logiciel, il faut qu'ils soient dans le "bon sens" dès le début. Or, les exports de GERBER de Kicad ne permettent pas de faire de miroir ... Donc il faut pré-processer les GERBERS. Ou bien osef et on imprime tout dans le même sens. De toutes façons vu l'épaisseur du film, ça peut ne pas être un problème.
- Le papier est ultra-sensible à la lumière. Sans lumière verte kivabien il faut travailler de nuit avec toutes les lumières éteintes, sinon le typon est gris - quoique sûrement tout à fait utilisable.
- Ne pas oublier de check qu'on a mis les bons GERBERs sur le panneau :mrgreen:
- Ne pas oublier de faire le zéro avant de lancer le flashage :mrgreen:
Il faudra sans doute créer des topics spécifiques pour ces machines.
En tous cas on peut passer direct de Kicad à la flasheuse, ce qui est très bien.

Flax
Avatar de l’utilisateur
marc
Messages : 308
Enregistré le : 14 mars 2017, 15:05

Re: [CR OPEX] Récupérationde machines de fabrication de circuit imprimé à l'EPITA

Messagepar marc » 19 oct. 2017, 15:40

chaque contribution à ce fil me fait un effet proche de la lecture des nouvelles de Boccace
j'espère passer en décembre histoire de contempler cette flasheuse

Marc

PS : Papy, quand-est-ce que tu abandonnes les softs à 6000 boules et te convertis à la seule parole de vérité en ce bas monde....

Chantons tous ensemble !

Tout le monde est fade
Y sent la charogne
Y'a qu'le grand kicad
Qui sent l'eau d'cologne

.... mangez d'la salade !
Avatar de l’utilisateur
Eric
Electrolab::Référent
Messages : 295
Enregistré le : 09 mars 2017, 10:09
Localisation : Electrolab
Référent : Zone Élec

Re: [CR OPEX] Récupérationde machines de fabrication de circuit imprimé à l'EPITA

Messagepar Eric » 19 oct. 2017, 15:56

Flax a écrit :Bonjour,

Vu que j'avais un typon à faire mardi soir, on s'en est servi pour tester la flasheuse.
J'ai exporté en GERBER depuis Kicad. Le soft le traite sans souci, gestion de la pannélisation et tout, ça marche.
Une fois flashé et révélé, ça a donné le plus beau typon que j'ai vu de ma vie. Je ne pense pas pouvoir revenir au typon imprimé à l'imprimante laser après ça ...
[...]
De toutes façons vu l'épaisseur du film, ça peut ne pas être un problème.
- Le papier est ultra-sensible à la lumière. Sans lumière verte kivabien il faut travailler de nuit avec toutes les lumières éteintes, sinon le typon est gris - quoique sûrement tout à fait utilisable.
[...]
En tous cas on peut passer direct de Kicad à la flasheuse, ce qui est très bien.
Merci Flax pour ces infos détaillées : ça permet de valider une nouvelle partie du process avec Kikad comme CAO.

Sensibilité du film : en fait c'est pas super sensible notamment en raison de la très haute résolution du film. La plupart des films ortho ont une sensibilité comprise entre 10 et 25 ASA. Pour une exposition correcte, cela revient peu ou prou à utiliser une lampe halogène de 500W distante d'environ 15-20 cm d'un film de taille A5 pendant une bonne seconde. Une bonne pénombre - si on a pas mieux - pemet de travailler.

Le film requis pour cette flasheuse est un peu différent d'un film ortho "classique".
Celui dont on a besoin est sensible au rouge (vu que le laser de la flasheuse est rouge :rougefaché:), il est donc insensible au vert :berk1: , alors qu'un film ortho classique, c'est le contraire. Vu que les flasheuses laser sont désormais très courantes, ce film ortho sensible au rouge est le plus facile à trouver.

Pour un résultat optimal il est ~~clair~~ qu'il faille travailler en ambiance ^^sombre^^, ce qui évitera de voiler les films. Pour les premiers essais, on a développé les films - la nuit :) - dans une salle de formation, dotée d'une superbe fenêtre sans volet ni double rideau. C'est évidemment loin d'être optimal.
De ce fait, les architectes du lab cherchent un coin sombre dans les bas-fonds du lab pour réaliser une belle salle obscure sans poussières. L'un des prochains weekends de travaux sera en partie consacré à la réalisation de cette pièce, où il faut disposer ou installer l'eau courante, l'électricité, la ventilation, l'air comprimé, la filtration d'air ainsi qu'un éclairage inactinique aisément commutable adapté aux différents types de films (ortho rouge, vert, N&B, IR, etc).

Sens du film : oui le film a un sens et cela fait sens de le respecter : cela permet de garantir la largeur des pistes (notamment pour des typons RF et hyper).

Comme les équipements viennent à peine d'arriver, il faudra raisonnablement attendre la fin de l'année voire début 2018 pour une mise en service complète. Le temps de construire les locaux, approvionner les consommables, installer les machines et les logiciels, caler le process, rédiger les procédures, préparer les formations ad hoc et calculer les coûts de revient.

Comme le dit Flax, une fois que l'on travaillé avec du film ortho, tout autre procédé de réalisation/impression de typon est instantanément bon pour le musée. Le gain de qualité et de performance est tel qu'il faut vraiment le faire exprès pour rater un circuit imprimé insolé à l'aide d'un film ortho.


Eric
...se fait un film
Avatar de l’utilisateur
yannick
Electrolab::Référent
Messages : 432
Enregistré le : 26 sept. 2016, 11:28

Re: [CR OPEX] Récupérationde machines de fabrication de circuit imprimé à l'EPITA

Messagepar yannick » 19 oct. 2017, 18:01

Pour info : j'ai approvisionné 100 leds de longueur d'onde 500nm (creux de sensibilité du film). C'est un très joli vert qui tire un peu sur le bleu... Presque un vert Electrolab !

Référence fabricant HLMP-CE34-Y1CDD

C'est une ref Broadcom (ex Avago, ex HP)...

Donc, il y a de quoi fabriquer une lumière inactinique au lab ! :)

Qui a envie de jouer du fer à souder ?
Avatar de l’utilisateur
NicoM
Electrolab::Membre
Messages : 76
Enregistré le : 01 mars 2017, 16:05
Localisation : Chez oim
Contact :

Re: [CR OPEX] Récupérationde machines de fabrication de circuit imprimé à l'EPITA

Messagepar NicoM » 20 oct. 2017, 00:49

yannick a écrit :Pour info : j'ai approvisionné 100 leds de longueur d'onde 500nm
[...]
Donc, il y a de quoi fabriquer une lumière inactinique au lab ! :)
Qui a envie de jouer du fer à souder ?


Rhoh c'est pas faisable avec la pick'n'place et le four à refusion ? ;)

Nicolas
zenos
Electrolab::Staff
Messages : 506
Enregistré le : 24 avr. 2016, 17:05

Re: [CR OPEX] Récupérationde machines de fabrication de circuit imprimé à l'EPITA

Messagepar zenos » 20 oct. 2017, 01:00

Nan c'est du traversant :p
Avatar de l’utilisateur
Steve
Electrolab::CA
Messages : 772
Enregistré le : 26 sept. 2016, 00:08
Référent : Zone Meca

Re: [CR OPEX] Récupérationde machines de fabrication de circuit imprimé à l'EPITA

Messagepar Steve » 20 oct. 2017, 12:01

Je pensais faire des petits supports laser-cuttés, qui éclairent en indirect vers le mur.
Avec combien de leds dedans, là est la question...
Après, 5 minutes de wrapping et le tour est joué ;-)

La vraie question, c'est la distance et le temps d'exposition qu'on peut s'autoriser sur le film, pour savoir comment disposer les lampes, combien en mettre, et à quelle distance.

Retourner vers « Annonces Officielles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité