Anodisation

Règles du forum
Cette section est dédié a vos projets, descriptions et demandes d'aide.
Merci de limiter le nombre de sujet par projets.
Lorsqu'un sujet deviens long vous pouvez éditer le premier message pour maintenir à jour le descriptif et garder en lisibilité
Leimury
Electrolab::Membre
Messages : 25
Enregistré le : 16 juil. 2018, 21:19

Anodisation

Messagepar Leimury » 22 oct. 2018, 13:37

Bonjour,

Est ce que quelqu'un au lab a déjà tenté d'anodiser de l'alu ?

Est ce que ce serait autorisé dans une des zones (acide sulfurique) ?
Leimury
Electrolab::Membre
Messages : 25
Enregistré le : 16 juil. 2018, 21:19

Acides ?

Messagepar Leimury » 24 oct. 2018, 09:57

Bonjour,

J'aimerais bien tenter le procédé décrit ici:
https://www.webastro.net/forums/topic/1 ... -possible/

Pour traiter de l'AU4G il ajoute une phase de nettoyage à l'acide nitrique.

Y'a t'il un chimiste dans la salle ?
Avatar de l’utilisateur
f4grx
Electrolab::CA
Messages : 827
Enregistré le : 26 sept. 2016, 13:58

Re: Anodisation

Messagepar f4grx » 24 oct. 2018, 12:37

on va penser a de la diluée si c'est un nettoyage?

ah oui il le dit plus bas... 5%

sauf que l'acide nitrique est introuvable dans le commerce.

A mon avis on peut tenter de sauter cette étape, même si j'ai quelques doutes. elle sert a enlever une certaine teinte brune due au décapage a la soude (apparition de cuivre de l'alliage au4g, j'imagine, car la soude bouffe la couche superficielle d'alu mais pas le cuivre).

Mais y'a vraiment besoin de le faire au lab tout ca? Ca se fait sur un balcon...
Leimury
Electrolab::Membre
Messages : 25
Enregistré le : 16 juil. 2018, 21:19

Re: Anodisation

Messagepar Leimury » 24 oct. 2018, 15:59

Bonjour,

J'ai pas de balcon, et pourquoi pas au lab ?

Dans le lab j'ai vu la partie electronique avec du stockage de liquides agressifs pour la gravure.
Vu que je ne sais pas tout ce qui y existe je me suis dit qu'il y'aurait peut être les acides dans des récipients qui vont bien et un endroit de stockage qui va bien.

Je ne sais pas non plus si quelqu'un du lab a déjà pratiqué l'anodisation.

Je pensais travailler avec de petites quantités sur des échantillons de l'ordre du centimètre.

A mon avis sans acide nitrique on pourrait traiter des alus sans cuivre; ceux qui sont réputés anodisables.
Avatar de l’utilisateur
Steve
Electrolab::CA
Messages : 844
Enregistré le : 26 sept. 2016, 00:08
Référent : Zone Meca

Re: Anodisation

Messagepar Steve » 24 oct. 2018, 17:40

(Disclaimer: je ne suis pas chimiste non plus ! ;-) )

Alors, au lab, oui, en zone chimie ou avec la ventil de fonderie pour ce qui n'est pas 'trop' dangereux ou toxique.
Donc, pour l'electrolyse qui dégage de l'hydrogène - explosif si stœchiométrique, il me semble plus raisonnable (voire impératif) de faire ça en extérieur !
A mon avis sans acide nitrique on pourrait traiter des alus sans cuivre; ceux qui sont réputés anodisables

Ah... finalement t'es chimiste ?
Bon faut pas psychoter sur le nitrique non plus, ça se trouve chez les gens sérieux, juste pas en GSB. Et il doit nous en rester un peu.
Par contre, ne te lance pas sans un accompagnant rompu à la manipulation de ces produits. Les acides et bases concentrées, ça pique beaucoup plus que du vinaigre !
Avatar de l’utilisateur
F1CHF
Electrolab::Membre
Messages : 202
Enregistré le : 02 mars 2017, 22:57
Localisation : Franconville
Contact :

Re: Anodisation

Messagepar F1CHF » 24 oct. 2018, 18:46

hors sujet mais ...
si vous arrivez a metalliser un "truc" fabriqué par une imprimante 3D
merci de le faire savoir ..
certains savent de quoi je parle !
style cornet 24 ghz
hi
papy F1CHF
Avatar de l’utilisateur
nats
Electrolab::Membre
Messages : 197
Enregistré le : 25 févr. 2018, 10:13

Re: Anodisation

Messagepar nats » 24 oct. 2018, 21:05

[Hors SUJET]
F1CHF: regarde ici https://antennatestlab.com/3dprinting
[/Hors SUJET]
Leimury
Electrolab::Membre
Messages : 25
Enregistré le : 16 juil. 2018, 21:19

Re: Anodisation

Messagepar Leimury » 25 oct. 2018, 17:02

Bonjour,

Je cherchais quelqu'un qui aurait déjà anodisé de l'alu pour y assister en cas de reprise.
Vu mon niveau en chimie et mon expérience des acides et bases je vais pas me lancer là dedans.

Merci à tous.
Avatar de l’utilisateur
f4grx
Electrolab::CA
Messages : 827
Enregistré le : 26 sept. 2016, 13:58

Re: Anodisation

Messagepar f4grx » 26 oct. 2018, 08:26

alors comme dit steve, faut pas non plus psychoter. c'est pas des monstres ces produits, faut juste faire gaffe de pas y mettre les doigts ou la peau, donc avec gants, blouse et lunettes on est déja bien protégé.

avant de se lancer il suffit de connaitre les risques de chaque produit impliqué.

les dangers sont
- ces produits sont corrosifs: il bouffent un peu tout, du métal (pas tous) a la peau en passant pas les textiles
- l'acide sulfurique est corrosive mais surtout oxydante: elle carbonise les matières organiques, et peut émettre des gaz toxiques (sulfure d'hydrogène, trioxyde de soufre...)
- l'acide nitrique est aussi extrêmement corrosive et dégage des vapeurs toxiques
- la dissolution de la soude solide est très exothermique: ne pas la faire dans des récipients en plastique
- la dissolution d'acide dans l'eau est exothermique et peut s'accompagner de projections. ceci dit, c'est pas systématique: https://www.youtube.com/watch?v=RS_TrEbaizg (et pourtant il essaye fort :mrgreen:)

maintenant, ces risques sont, quand même, pas catastrophiques et tout a fait gérables. le tout est d'en être conscient et d'avoir les protections adaptées.

je suis actuellement en corée du sud jusqu'au 3 novembre mais je suis ok pour faire avec toi, on peut s'arranger pour tenter la chose ensemble sur un alu considéré comme 'facile' avant d'attaquer les pièces cibles en alliage. Peut être que quelqu'un d'autre sera dispo avant?


En attendant il y a des choses a faire qui n'impliquent pas de dangers, et qui feront gagner du temps si tu les prépares en avance :

-vérifier la présence des EPI mentionnés au dessus, et si t'en trouves pas, faut en acheter aussi (perso j'ai tout ce qu'il faut mais pas en double) - cultura a des blouses, faut qu'elle soit en coton . Gants nitriles doit y en avoir au lab et lunettes dans n'importe quel castomerluche. prendre celles qui couvrent tous les yeux et cotés. y'en a au lab... mais je sais pas si elles sont encore beaucoup transparentes :)

-trouver des chutes d'alu pour essayer

-faire un tour en zone chimie pour voir quelle verrerie s'y trouve, on aura au moins besoin d'un ou deux béchers pour diluer la soude et faire l'électrolyse (ou un bécher et un erlenmeyer je crois qu'on a ca en version 500ml ou 1l)

-réunir les produits. il faudra
*de l'eau distillée/déminéralisée pour diluer et nettoyer, tu peux prendre un bidon de 5l, casto a la moins chère
*de l'acétone (nettoyage pièces) - doit déja y en avoir en pissettes au lab
*de la soude caustique/hydroxyde de sodium (PAS CRISTAUX DE SOUDE) pour le décapage des pièces, faut voir aussi si il y en a au lab et en approvisionner si nécessaire. on va viser une solution de 20% en masse. Je crois que c'est la concentration dispo en grande surface de bricolage, tu peux en acheter comme ca on aura le produit "frais"; ca coute peanuts.
*de l'acide sulfurique, étudie les recettes pour en trouver la concentration nécessaire, puis vérifier que c'est dispo au lab et sinon en choper (la version 30% pour batterie se trouve en gsb)
*DU FIL EN ALU pour suspendre la pièce a anodiser. je ne sais pas si on en a, va falloir réféchir légèrement la ^^
*un bout de plaque en alu pour faire cathode (il faut un métal non attaqué par l'acide sulfurique, l'alu est bien)
*un colorant, la j'y connais que dalle, prends ce que dit la recette webastro, faudra expérimenter.
*un cahier et un crayon! pour noter les procédures, les essais et les résultats

Si tu veux encore diminuer les risques acides/bases, il faut avoir a portée une quantité généreuse de bicarbonate de soude qui permet de neutraliser (au moins partiellement) les acides et bases. Attention ce produit peut coûter du simple au triple (sisi), il faut l'acheter en très grande surface, le mieux que j'ai trouvé est la marque Cerebos de Carrefour (rayon sel de table), éviter absolument les starwax et autres machins tendance "remèdes de grand mère", ce sont des voleurs.


L'électrolyse peut se faire avec une alim réglable, y'en a plein de dispo qui iront bien.

voila. bon, tout un programme mais si t'es déterminé ca sera fun a faire.
FRoussel
Electrolab::Membre
Messages : 95
Enregistré le : 01 mars 2017, 12:41

Re: Anodisation

Messagepar FRoussel » 26 oct. 2018, 09:51

Pour faire un essai l'encre bleue des cartouches de stylo ou l'encre de Chine sont parfaites, après voir dans les colorants alimentaires.

Entre les renseignements donnés ci-dessus et http://www.jivaro-models.org/anodisation/page_anodisation.htm l'opération devrait se faire sans difficulté majeure.

Le fil sur https://www.usinages.com/threads/anodisation-essais-alu-6060.315/ est aussi très instructif.

Si tu faisais un compte-rendu de ton anodisation et décrivant "tes" observations et "tes" interrogations cela démystifierait encore davantage l'opération pour les débutants.


Les utilisateurs en DIY ont tous une méthode personnelle en fonction de leur environnement ci-dessous la méthode de l'un d'eux

______________________________________________________


ANODISATION DE L’ALUMINIUM.

Ce traitement de surface donne à la fois une finition satinée, résistante aux intempéries, à la corrosion et à l’abrasion.
Il ne peut être enlevé car il fait partie intégrante du métal.

PRINCIPE :
Le métal est soumis à une Oxydation électrochimique qui crée une couche d’alumine suivie d’une coloration par trempage dans une solution colorante.

Matériel :
1/.Un récipient en ALUMINIUM ou PLASTIQUE.
L’avantage du récipient en Aluminium est de servir directement de CATHODE = Négatif.

2/. Une batterie 12V ou un chargeur de batterie ou une alimentation Continue pour autant qu’elle puisse délivrer une intensité de 1,5 à 2 Ampère par dm² de surface.

3/. Des crochets en Aluminium ou Plomb pour suspendre les pièces.

4/. Des fils d’alimentations court de section égale ou supérieur à 2,5mm².

Le bain d’anodisation :

Composé de un (1) volume d’acide Sulfurique (H2SO4) et de huit (8) Volume d’eau (H2O) si possible distillée, l’eau de pluie fait très bien l’affaire.
REMARQUE TRES IMPORTANTE : Toujours verser lentement l’ACIDE dans L’EAU.
Se munir de gants en caoutchouc, d’un tablier imperméable aux projections et de lunettes de protection est une sage précaution.

Préparation de la pièce : Décapage :

Celle-ci doit être exempte de toute trace de peinture, vernis et graisse.
Les peintures et vernis sont enlevés avec des décapants chimiques ou mécaniquement par abrasion.
Utilisé un récipient en plastique.
1/.Le dégraissage de la pièce est fait par trempage dans un bain de lessive de soude (que l’on trouve en cristaux dans les drogueries ou grande surface de brico) dans la proportion de un (1) volume de lessive de soude pour dix (10) volumes d’eau.
Faite en sorte que la lessive de soude circule ou agiter la pièce dans le bain, le temps de trempage varie d’une pièce à l’autre de 5 à 30 minutes.
Résultat la pièce qui était polie est légèrement satinée au sortir du bain.
Porter Gants, lunette et tablier.
2/. Il est possible également que la pièce soit parfaitement mate, la concentration en lessive de soude doit être plus importante et le temps d’immersion plus long, ou utilisé de l’hydroxyde de sodium appelé communément soude caustique (NaOH) diluée dans des proportions de un (1) volume de soude pour dix (10) volume d’eau.
Pour une action très rapide chauffer l’eau à 30°C. Très corrosif.
REMARQUE TRES IMPORTANTE : Toujours verser lentement la SOUDE dans L’EAU.
Se munir de gants en caoutchouc, d’un tablier imperméable aux projections et de lunettes de protection est une sage précaution.


Anodisation :
Si vous utiliser un récipient en Aluminium, y raccorder le négatif (-) de la batterie ou l’alimentation redressée ( chargeur de batterie).
Prévoir des barres de suspension isolées.
Si vous utilisez un récipient en plastique prévoir un morceau de tôle en aluminium de quelques dm² pour servir de cathode = négatif.
Suspendre les pièces à anodiser par des crochets en Aluminium ou Plomb et les raccorder au POSITIF (+) de la Batterie ou de l’alimentation redressée (Chargeur).
Il faut considérer qu’il faut 1,5 à 2 Ampères par dm² de surface.
Après dix (10) à trente (30) minutes dans le bain, un couche d’alumine de quelques microns est formée, plus le temps de passage dans le bain est long plus cette couche est épaisse.
Sortie du bain, lavage à l’eau suivi d’un séchage et d'un contrôle si une couche d’alumine c’est formée sur la pièce , vérification à l’aide de l’ohmmètre en plaçant les pointes de celui-ci sur la pièce et nous constatons que sur la plus haute échelle que la résistance lue est infinie.
A la pointe à tracer, un crissement est entendu lors du traçage.

Une caractéristique de la couche d’alumine en plus de sa dureté est sa porosité qui va nous permettre de faire la coloration attendue.

Coloration :
Matériel :
Un récipient émaillé ou inox, (marmite, poêlon etc…).
La majorité des colorants utilisés sont des colorants pour textile, des encres sont également utilisées.
La préparation du bain de coloration est simple, mélanger le colorant et l’eau dans des proportions de 0.1 à 10 grammes par litre d’eau.
Nb : la préparation colorante est réutilisable même après plusieurs années.
Chauffer le bain pour ne pas dépasser 40°C. Très important.
Plonger la pièce dans le bain en remuant jusqu'à la nuance souhaitée.

Préparer un récipient avec de l’eau salée 3 cuillères à soupe par litre d’eau et porter à ébullition, plongez-y vos pièces à la sortie du bain de coloration, pendant quelques minutes.

Le sel à pour but de fixer le colorant, la température de refermer les pores de l’alumine.
Admirer votre résultat.
Francis

Retourner vers « Les Projets »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité