Anodisation

Règles du forum
Cette section est dédié a vos projets, descriptions et demandes d'aide.
Merci de limiter le nombre de sujet par projets.
Lorsqu'un sujet deviens long vous pouvez éditer le premier message pour maintenir à jour le descriptif et garder en lisibilité
Avatar de l’utilisateur
f4grx
Electrolab::CA
Messages : 827
Enregistré le : 26 sept. 2016, 13:58

Re: Anodisation

Messagepar f4grx » 26 oct. 2018, 11:56

Pourquoi avoir copié collé cette méthode plutot qu'une autre? :]

Note importante: Le lab a prévu une zone traitements de surface qui n'est ni prête ni planifiée.

Ce que nous allons faire, ce sera des petits essais en zone chimie, pour voir comment ca marche. Il n'est pas question de mettre en place des bains corrosifs de manière "fixe" tant que les infrastructures nécessaires pour les recevoir ne sont pas prêtes. Donc il est prématuré de comparer des recettes approximatives venues d'on ne sait ou...
Avatar de l’utilisateur
nats
Electrolab::Membre
Messages : 197
Enregistré le : 25 févr. 2018, 10:13

Re: Anodisation

Messagepar nats » 26 oct. 2018, 12:01

Je tiens tout de même à réagir (tel un acide) sur ce que disent Steve et F4GRX, les deux acides cités ont des dangers autres que la "brûlure".
Ça m'a valu quelque surprise lors du décapage de puces !

Acide nitrique:
- Il a une toxicité "propre" il faut donc le manipuler avec précaution à ce sujet la. Ne pas oublier le problème du dioxyde d'azote si il est fumant !
- Attention aux contacts avec certains carbures ou métaux ainsi que certain solvant (terebentine de mémoire).

Acide sulfurique: (mon préféré pour décaper)
- Pas de toxicité "propre" donc surtout faire gaffe au brûlure, si jamais il chauffe ne pas le laisser atteindre ébullition sinon ça fait vraiment bizarre aux poumons (expérience vécue)...
- Danger caché = sulfure + fer.... Les amateurs de boules puantes faites maison le savent bien, si ça commence à sentir l’œuf pourri alors il faut aérer et ne pas respirer ! C'est du sulfure d'hydrogène.

Après en plein air j'ai jamais eu plus de problème que le coup de ébullition qui a fait un petit nuage de ce que je suppose être du trioxyde de souffre.

Pour info le sourcing de l'acide sulfurique est plus simple, on trouve encore quelques débouchent chiotte à Leroy Merlin à base de H2SO4 (98%) et un autre produit que je pense être un stabilisateur, à voir si ça peut le faire pour vos expérience (cette expérience est intéressante en soit car ça donnerait une source cheap de H2SO4), le sourcing de l'acide nitrique est plus complexe mais ça ne devrait pas être un problème pour le lab.

Bref je veux bien assister à l'expérience en tant que spectateur :)

Edit:
J'ai survécu avec un setup comme ça: https://burninsheep.wordpress.com/2013/ ... -analysis/ donc tout devrait bien se passer :)
FRoussel
Electrolab::Membre
Messages : 95
Enregistré le : 01 mars 2017, 12:41

Re: Anodisation

Messagepar FRoussel » 26 oct. 2018, 12:55

f4grx a écrit :Pourquoi avoir copié collé cette méthode plutôt qu'une autre? :]


Parce qu'elle est dans mon ordi en texte et non sur le web, elle correspond à un échange sur une mail-liste au sujet de l'anodisation.

Je tiens à ta disposition en privé le nom et l'adresse de courriel de l'auteur.

J'en ai d'autres mais toujours issues de l'expérience des auteurs, pages web enregistrées mais aujourd'hui disparues du web, disponibles en M.P.

Souvent une méthode réalisée avec les moyens du bord est plus facile à reproduire en DIY qu'un extrait de cours universitaire fait trop souvent à partir de la littérature des autres.
Pour en avoir discuté longuement avec un ami ayant une entreprise de chromage, cuivrage, dorure, anodisation et autres réalisations à base d'électrolyse, la différence est souvent juste la taille des bacs, de l'approvisionnement des produits et du générateur de courant continu.
Francis
Avatar de l’utilisateur
f4grx
Electrolab::CA
Messages : 827
Enregistré le : 26 sept. 2016, 13:58

Re: Anodisation

Messagepar f4grx » 26 oct. 2018, 14:12

OK, bon ca fera une source de plus a comparer, mais bon, je sais pas ce que t'en penses, tout semble se recouper assez précisément.

j'édite mon post avec les détails de nats.
FRoussel
Electrolab::Membre
Messages : 95
Enregistré le : 01 mars 2017, 12:41

Re: Anodisation

Messagepar FRoussel » 26 oct. 2018, 14:40

Toute la doc que j'ai sur l'anodisation de l'alu est justement pour qu'un jour j'en tire une synthèse avec les points qui se recoupent partout afin de l'utiliser quand j'en aurai l'occasion.
Comme l'occasion ne s'est pas encore présentée je n'ai rien fait sauf stocker des pages au fur et à mesure qu'elle tombent sous les yeux.

Pour un essai : un casserole en alu ou un bidon en plastique éventré devraient faire l'affaire sur un balcon ou dans une cour, le plus compliqué me semble derécupérer du fil d'alu sans aller chez Weber rien que pour lui. Je ne vois pas où faire de la récup... Fil EDF ? Faudrait que je vois mon copain manouche...
Francis
Leimury
Electrolab::Membre
Messages : 25
Enregistré le : 16 juil. 2018, 21:19

Re: Anodisation

Messagepar Leimury » 26 oct. 2018, 14:49

f4grx a écrit :je suis actuellement en corée du sud jusqu'au 3 novembre mais je suis ok pour faire avec toi, on peut s'arranger pour tenter la chose ensemble sur un alu considéré comme 'facile' avant d'attaquer les pièces cibles en alliage. Peut être que quelqu'un d'autre sera dispo avant?


En attendant il y a des choses a faire qui n'impliquent pas de dangers, et qui feront gagner du temps si tu les prépares en avance :

-vérifier la présence des EPI mentionnés au dessus, et si t'en trouves pas, faut en acheter aussi (perso j'ai tout ce qu'il faut mais pas en double) - cultura a des blouses, faut qu'elle soit en coton . Gants nitriles doit y en avoir au lab et lunettes dans n'importe quel castomerluche. prendre celles qui couvrent tous les yeux et cotés. y'en a au lab... mais je sais pas si elles sont encore beaucoup transparentes :)

-trouver des chutes d'alu pour essayer

-faire un tour en zone chimie pour voir quelle verrerie s'y trouve, on aura au moins besoin d'un ou deux béchers pour diluer la soude et faire l'électrolyse (ou un bécher et un erlenmeyer je crois qu'on a ca en version 500ml ou 1l)

-réunir les produits. il faudra
*de l'eau distillée/déminéralisée pour diluer et nettoyer, tu peux prendre un bidon de 5l, casto a la moins chère
*de l'acétone (nettoyage pièces) - doit déja y en avoir en pissettes au lab
*de la soude caustique/hydroxyde de sodium (PAS CRISTAUX DE SOUDE) pour le décapage des pièces, faut voir aussi si il y en a au lab et en approvisionner si nécessaire. on va viser une solution de 20% en masse. Je crois que c'est la concentration dispo en grande surface de bricolage, tu peux en acheter comme ca on aura le produit "frais"; ca coute peanuts.
*de l'acide sulfurique, étudie les recettes pour en trouver la concentration nécessaire, puis vérifier que c'est dispo au lab et sinon en choper (la version 30% pour batterie se trouve en gsb)
*DU FIL EN ALU pour suspendre la pièce a anodiser. je ne sais pas si on en a, va falloir réféchir légèrement la ^^
*un bout de plaque en alu pour faire cathode (il faut un métal non attaqué par l'acide sulfurique, l'alu est bien)
*un colorant, la j'y connais que dalle, prends ce que dit la recette webastro, faudra expérimenter.
*un cahier et un crayon! pour noter les procédures, les essais et les résultats

Si tu veux encore diminuer les risques acides/bases, il faut avoir a portée une quantité généreuse de bicarbonate de soude qui permet de neutraliser (au moins partiellement) les acides et bases. Attention ce produit peut coûter du simple au triple (sisi), il faut l'acheter en très grande surface, le mieux que j'ai trouvé est la marque Cerebos de Carrefour (rayon sel de table), éviter absolument les starwax et autres machins tendance "remèdes de grand mère", ce sont des voleurs.


L'électrolyse peut se faire avec une alim réglable, y'en a plein de dispo qui iront bien.

voila. bon, tout un programme mais si t'es déterminé ca sera fun a faire.


Bonjour,

Envoies moi un MP à ton retour, on en discutera autour d'un café au lab si tu veux bien.
Je sais que la tradition veut une blouse blanche mais les vêtements de travail bleu ça le fait aussi ?
Avatar de l’utilisateur
f4grx
Electrolab::CA
Messages : 827
Enregistré le : 26 sept. 2016, 13:58

Re: Anodisation

Messagepar f4grx » 26 oct. 2018, 15:37

ca peut, il faut que ce soit en coton.

quand je veux c'est plutot quand je pourrai :mrgreen:

mais on va faire ca oui :)
DidierV
Messages : 3
Enregistré le : 29 nov. 2018, 16:39

Re: Anodisation

Messagepar DidierV » 29 nov. 2018, 17:48

Bonjour à tous,

Je m'incruste dans ce sujet... Je suis tombé sur ce post à l'occasion d'une recherche sur google. Je représente une société Française qui fait des produits pour l'anodisation DIY (amateurs, fablab, petits ateliers d'usinage,...). Rassurez-vous, je ne fais jamais de pub sauvage, je ne citerai donc aucun nom ou marque ;-)

Voici quelques pistes pour réussir vos anodisations (je reprends certains des questionnements du fil):

Déjà (mais je ne crois pas que ça vous pose problème), l'alimentation : 24V DC minimum, courant réglable. C'est indispensable ! Pour un bain de 8 litres d'électrolyte, 0-5A est très bien.

Les phases de préparation :
- Nettoyage (avec une base). Pour un premier essai, de l'eau très chaude (70°C) et du liquide vaisselle, c'est bon. Pour un résultat top, un produit dédié sera plus performant et confortable, surtout pour des pièces avec une finition au top (face avant en alu brossé ou polies). Le produit dédié ne revient pas plus cher car c'est un bain permanent avec lequel on fait des 10aines de pièces.
- Décapage : Très simple : Lessive de soude + eau du robinet à raison de 1 dose de soude pour 6 doses d'eau du robinet. Trempage de 3 à 30 mn. Si vous avez besoin, je vous donne les détails du pourquoi de ces durées. Pareil, des dizaines de pièces avec le même bain.
- Désoxydation : Effectivement, l'acide nitrique était utilisé, mais trop dangereux et interdit à la vente. Il y a des produits de substitution qui sont certes un poil plus chers, mais pareil, c'est en bain permanent (donc des dizaines de pièces) et ça marche au top.

Voila pour la phase de préparation. Toutes les phases sont importantes, mais la phase de désoxydation est juste capitale !

Le bac d'anodisation :
- Le PP5 va très bien (comme pour les autres bacs d'ailleurs).
- Les cathodes, prenez du plomb. Le titane est cher et chiant à former, l'alu va donner au bain une résistivité trop basse (dissolution).
- Pour les attachements, en revanche, préférez le titane... à moins de 5€ le mètre de fil titane, se prendre la tête avec de l'alu, bof bof...
- Un agitateur est indispensable (voir plus bas),
- Un bullage avec un bulleur d'aquarium est un plus, mais pas indispensable (voir plus bas),
- Le contrôle de la température du bain est INDISPENSABLE ! (voir plus bas),
- Un additif d'anodisation apporte un grand confort, mais n'est pas indispensable (voir plus bas).

Votre bain doit être tenu entre 18 et 20°C maximum ! Avec additif, vous pouvez monter à 28°C, mais de toute façon, la température du bain doit être tenue avec un delta max de 3°C max entre le début du processus et la fin. L’électrolyte, c'est 1 litre d'acide de batterie pour 1 litre d'eau déminéralisée.

Le brassage est indispensable, car la T° du bain doit être homogène.

Pour réguler la température du bain d'anodisation, le plus simple est le principe du double bac : Le bac d'anodisation est placé dans un second, plus grand, que l'on remplit avec de l'eau froide. L'agitateur de brassage favorise l'échange thermique entre le bac de refroidissement et le bac d'anodisation. Si la température monte dans le bain d'anodisation, on rajoute de l'eau froide dans le bac de refroidissement. Avec cette solution très simple, je tiens sans problème un delta de 1°C.

Après anodisation :
- La coloration : Franchement, utilisez du colorant « fait pour ». Je pourrais vous détailler pourquoi, mais je ne voudrais pas vous donner l'impression de « vendre ma soupe » ;-) Si vous voulez que ça marche à 100% avec de belles couleurs qui tiennent, suivez mon conseil...
- Le colmatage : Pareil, on peut colmater à l'eau distillée à ébullition, mais avec un colmatant, c'est beaucoup, beaucoup mieux... A vous de voir...

J'ai fait des vidéos pas à pas sur un cycle complet où tout ça est décrit. Si vous le désirez, je vous donne les liens.

Autrement, je vais faire la semaine prochaine un live sur Facebook sur une anodisation complète. C'est gratuit, on demande pas de mail ou d'inscription : SI ça vous intéresse, je vous poste le lien et la date.

Le live est bien, car vous pouvez réagir en direct et poser les questions qui vous viennent...

Si vous voulez des détails sur les points qui vous intéresses, n'hésitez pas ;-)
Modifié en dernier par DidierV le 30 nov. 2018, 07:41, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
f4grx
Electrolab::CA
Messages : 827
Enregistré le : 26 sept. 2016, 13:58

Re: Anodisation

Messagepar f4grx » 29 nov. 2018, 18:04

hello,
j'apprécie TRES GRANDEMENT ta démarche consistant a ne pas vendre ta soupe, un gros merci pour cela.

Merci donc pour tous ces détails. Juste une question: Quelle taille la dose de soude pour 6l, 1g ou 1kg? :D

Je comprends bien qu'en tant que pro tous ces controles sont absolument critiques, mais pour débuter, lesquels peut on laisser tomber par facilité et avoir un résultat toujours globalement acceptable?

On regarde plus bas, mais plus bas on voit pas grand chose :) Oubli ou copier coller?
En particulier quels additifs? Des noms IUPAC ou des numéros CAS feront l'affaire :)
FRoussel
Electrolab::Membre
Messages : 95
Enregistré le : 01 mars 2017, 12:41

Re: Anodisation

Messagepar FRoussel » 29 nov. 2018, 19:44

DidierV a écrit :Autrement, je vais faire la semaine prochaine un live sur Facebook sur une anodisation complète. C'est gratuit, on demande pas de mail ou d'inscription : SI ça vous intéresse, je vous poste le lien et la date.


Je pense que tu peux oser donner le lien vers le live.
Quant à indiquer le nom de ton commerce c'est simple tu me fais un M.P.
Francis

Retourner vers « Les Projets »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité