Hermes Lite V2

Règles du forum
Cette section est dédié a vos projets, descriptions et demandes d'aide.
Merci de limiter le nombre de sujet par projets.
Lorsqu'un sujet deviens long vous pouvez éditer le premier message pour maintenir à jour le descriptif et garder en lisibilité
Avatar de l’utilisateur
marc
Messages : 738
Enregistré le : 14 mars 2017, 15:05

Re: Hermes Lite V2

Messagepar marc » 05 oct. 2019, 16:29

- dégage le gros transfo du pcb. Pour ce faire, j'utilise du serflex, c'est pas cher et neutre à la hf. Plus ton transfo est près du pcb, plus tu auras des résultats miteux, j'en ai fait la triste expérience.

https://wiki.electrolab.fr/images/a/a3/ ... _small.jpg

- Ajoutes un blindage entre les deux transfos, ça améliore un peu la directivité et la réponse en fréquence
- Si tu diminues le couplage (à 20 dB par exemple, quitte à accroître la valeur de l'atténuateur), tu vas gagner en directivité également
- R1 doit être à 50 Ohms. Un tandem match est déjà affecté par un ROS non négligeable en temps normal, pas la peine d'augmenter les dégâts. N2PK a écrit un papier sur le ros des tandem match (http://n2pk.com/RLPmtr/RLPv1c.pdf). Hélas, un pont de Bruene n'est pas facile à construire, je n'y suis jamais parvenu avec satisfaction (j'ai même pour ce faire une résistance couche épaisse pour un 2 kW si ça t'intéresse) . W6PQL a résolu la question en ajoutant....
- .... une capas de compensation en entrée, située entre le chemin hf et la masse parvient à fortement améliorer le réfléchi. A déterminer par tâtonnement, aux environs de 8 à 10 pf (j'utilise un cv Tronsair pour les tests, je mesure et je colle une capa haute tension hf fixe par la suite). Et le réfléchi disparaît comme par miracle. Enfin presque
- le matériau 61 m'a déjà joué des tours sur les bandes basses. Comme le HL2 ne dépasse pas 30 MHz, tu pourrais faire un essais avec du 41, ça devrait donner de meilleurs résultats en dessous de 80 mètres

je ne resserrerais pas les fils du transfo, bien au contraire. En revanche, je tenterais de jouer sur le centrage du secondaire, qui joue également beaucoup sur le comportement du coupleur. J'ai mis 2 jours avant d'obtenir un comportement symétrique sur Thémis. Ca se joue à un poil de c... de grenouille près

DC6NY est un ingénieur hf de talent, il l'a prouvé plus d'une fois. Mais ça me chiffonne quand quelqu'un ne publie aucune courbe de mesure et affirme "zyvas, ça marche".
Bon courage. Un oeil sur les transfos, l'autre sur l'analyseur
Avatar de l’utilisateur
julienn
Messages : 134
Enregistré le : 05 déc. 2018, 19:46

Re: Hermes Lite V2

Messagepar julienn » 16 nov. 2019, 01:56

Petite comparaison entre un HL2 et un limeSDR-mini (donc, deux architectures totalement différentes). Porteuse sur 14Mhz.

LimeSDR-mini :
limesdrmini.png
limesdrmini.png (22.79 Kio) Vu 751 fois

HL2 :
HL2.png
HL2.png (24.07 Kio) Vu 751 fois
Avatar de l’utilisateur
julienn
Messages : 134
Enregistré le : 05 déc. 2018, 19:46

Re: Hermes Lite V2

Messagepar julienn » 17 nov. 2019, 12:30

Au sujet du sampler pour la predistortion, j'avais bien séparé le transfo du PCB, j'ai essayé les différentes idées que tu as proposées, et ce n'est toujours pas terrible.
Donc je pense que je vais partir sur un autre design bien plus simple : http://www.collinsradio.org/wp-content/ ... ackson.pdf
Avatar de l’utilisateur
marc
Messages : 738
Enregistré le : 14 mars 2017, 15:05

Re: Hermes Lite V2

Messagepar marc » 17 nov. 2019, 13:32

taratata.... précise tes critiques, que l'on puisse améliorer ça...

l'ennui du sampler Collins, c'est que, pour fonctionner sans trop de ROS, il faut utiliser deux tores de nature différente pour chaque transfo (bobinés deux à deux), et une capa de compensation. Parfois, la rupture d'impédance est assez nette.
Il y a une approche encore plus neutre et plus simple, très proche de la tienne

sampler.PNG
sampler.PNG (9.68 Kio) Vu 741 fois


on peut difficilement faire plus simple. Mais le dessin du pcb doit être propre, surtout si l'on veut chatouiller les uhf. Son principal avantage est d'être fucking apériodique si l'on utilise des capas de qualité (donc ATC a priori)

Marc
F4HTQ
Messages : 75
Enregistré le : 24 janv. 2019, 16:00

Re: Hermes Lite V2

Messagepar F4HTQ » 11 déc. 2019, 21:09

Bonsoir,
On a des éléments sur la puissance maximale admissible par le N2ADR ?
ou alors des informations sur le courant maximal supportable par les inductances et la tension maximale supportable par les condensateurs.

je pose la question car avec 4W en sortie c'est bien tentant d'insérer entre le HL2 et le N2ADR un PA monté avec deux RD30HVF1, pour récupérer de 30W à 40W.
ça s'alimente en 12V et c'est large bande.
Avatar de l’utilisateur
marc
Messages : 738
Enregistré le : 14 mars 2017, 15:05

Re: Hermes Lite V2

Messagepar marc » 12 déc. 2019, 07:04

bonjour
a mon avis, c'est assez suicidaire.
Si tu jettes un coup d'oeil sur les conseils de montage de James, il précise "The specified capacitors are 630 volt NP0 (or C0G) in US 1206". Donc de ce coté, ça devrait pouvoir passer. D'ailleurs la liste d'achats dressée par Pascal f6ehp est totalement conforme à ces exigences
https://www.mouser.fr/ProjectManager/Pr ... 0ec6cd1738

Là ou ça risque de coincer, c'est sur la tenue des inductances. Les fabricants ne fournissent pas toujours (voir rarement) la tenue en tension du composant.
Pour ma part, comme le filtre a été monté uniquement avec le stock local, j'ai utilisé dans bien des cas des capas 200V qui tiennent largement les 5W. Mais, dans des conditions comparables, avec le HermesLite V1 qui utilisait un push de RD16, j'ai grillé une ou deux fois des capas par simple rupture d'impédance imprévue. C'est pas dramatique, mais comme il est quasiment impossible de tester une capa "in circuit", c'est galère à réparer

a mon avis, la solution la plus radicale mais également la plus simple consisterait à enlever le N2ADR purement et simplement, faire suivre le HL2 d'un ampli à base de MRF101 (mono ou push), et coller un lpf "taillé pour".

En outre, ajouter un ampli 35W avant le n2adr sous-entend que tu colles l'ampli et le filtre dans un boitier à part (ou dans un blindage "étanche à l'eau"). Je pense que tu as suivi l'actuel échange sur l'auto-injection du signal émis dans le circuit de réception, constatée par quelques utilisateurs de Pure Signal.

dernière solution, concevoir un N2ADR plus résistant, avec des relais plus conséquents et des inductances sur tores. Autant partir sur la carte lpf Alexiares retrofit qui fait la même chose (toujours pas eu le temps de recalculer la partie 6 mètres d'ailleurs)

Marc
Avatar de l’utilisateur
marc
Messages : 738
Enregistré le : 14 mars 2017, 15:05

Re: Hermes Lite V2

Messagepar marc » 12 déc. 2019, 08:04

A noter, pour ceux qui ne suivent pas la liste de Steve, la naissance d'un développement sous Windows
https://github.com/jromang/hl2c
configurateur de HL2, probablement moins susceptible que le flasheur de gateware de l'OpenHPSDR (qui fonctionne très bien chez moi, mais qui chez d'autres pose des problèmes de reconnaissance réseau )
Avatar de l’utilisateur
julienn
Messages : 134
Enregistré le : 05 déc. 2018, 19:46

Re: Hermes Lite V2

Messagepar julienn » 12 déc. 2019, 12:02

marc a écrit :A noter, pour ceux qui ne suivent pas la liste de Steve, la naissance d'un développement sous Windows
https://github.com/jromang/hl2c


C'est plutôt l'inverse, c'est fortement multiplateforme. C'est une excellente manière de faire un soft multiplateforme proprement et facilement.

Typiquement, les autres softs de SDR auraient fait ce choix technique au début on en serait pas là ... on aurait des vrais logiciels multiplateformes, le développement ne serait pas éparpillé à ce point.
Avatar de l’utilisateur
julienn
Messages : 134
Enregistré le : 05 déc. 2018, 19:46

Re: Hermes Lite V2

Messagepar julienn » 12 déc. 2019, 13:50

F4HTQ a écrit :Bonsoir,
On a des éléments sur la puissance maximale admissible par le N2ADR ?
ou alors des informations sur le courant maximal supportable par les inductances et la tension maximale supportable par les condensateurs.

je pose la question car avec 4W en sortie c'est bien tentant d'insérer entre le HL2 et le N2ADR un PA monté avec deux RD30HVF1, pour récupérer de 30W à 40W.
ça s'alimente en 12V et c'est large bande.


Ça serait pas plus élégant d'essayer d'avoir un PA tellement linaire (artificiellement) qu'il n'y a pas besoin de LPF derrière ?
Bien sur cela nécessite pas mal de travail, mais c'est plus fun que de juste monter (encore!) plein de LPF et leur commutation.

J'ai pas encore assez bien compris comment faire de l'EER avec un MRF101, mais c'est clairement la prochaine étape. Et en attendant, j'utilise un simple LPF que je branche en sortie.
F4HTQ
Messages : 75
Enregistré le : 24 janv. 2019, 16:00

Re: Hermes Lite V2

Messagepar F4HTQ » 12 déc. 2019, 14:00

julienn a écrit :
F4HTQ a écrit :Bonsoir,
On a des éléments sur la puissance maximale admissible par le N2ADR ?
ou alors des informations sur le courant maximal supportable par les inductances et la tension maximale supportable par les condensateurs.

je pose la question car avec 4W en sortie c'est bien tentant d'insérer entre le HL2 et le N2ADR un PA monté avec deux RD30HVF1, pour récupérer de 30W à 40W.
ça s'alimente en 12V et c'est large bande.


Ça serait pas plus élégant d'essayer d'avoir un PA tellement linaire (artificiellement) qu'il n'y a pas besoin de LPF derrière ?
Bien sur cela nécessite pas mal de travail, mais c'est plus fun que de juste monter (encore!) plein de LPF et leur commutation.

J'ai pas encore assez bien compris comment faire de l'EER avec un MRF101, mais c'est clairement la prochaine étape. Et en attendant, j'utilise un simple LPF que je branche en sortie.


Si on fait ça (EER) on est forcé de faire bosser le PA avant sa zone de saturation, ce qui se paie cash au niveau rendement, et pas qu'un peu.
ça doublerais (au moins) la quantité de chaleur dégagée comparativement a un PA poussé en saturation avec un LPF derrière.
Après tout est une histoire de compromis, mais effectivement c'est fun :)

Retourner vers « Les Projets »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité