Petit four de fonderie

Règles du forum
Cette section est dédié a vos projets, descriptions et demandes d'aide.
Merci de limiter le nombre de sujet par projets.
Lorsqu'un sujet deviens long vous pouvez éditer le premier message pour maintenir à jour le descriptif et garder en lisibilité
Avatar de l’utilisateur
Flax
Electrolab::CA
Messages : 881
Enregistré le : 01 mars 2017, 20:46
Contact :

Re: Petit four de fonderie

Messagepar Flax » 18 déc. 2019, 23:27

Et ben tiens, je n'arrive pas à éditer mon message précédent, quand je clique sur 'Envoyer' il ne prend pas en compte mes modifs. Ça c'est un coup du karma ...

Après discussion avec Zenos et Jean-Marie, je ne suis plus trop sûr de certaines choses. Mais, ça ne remet pas forcément beaucoup de choses en cause.
- Le faire en tri ? 20A en mono ça n'a pas l'air de déranger Zenos (32A non plus d'ailleurs).
- La durée de vie des résistances chute drastiquement quand on dépasse 1000°C. Donc tant qu'on fait de l'alu ça va, mais si on fait du cuivre, c'est chaud (c'est le cas de le dire). Mais bon, si on reste sur un profil de mission majoritairement alu (et minoritairement cuivre / bronze) ça ne devrait pas être trop gênant. Dans tous les cas, je reste persuadé qu'il faut qu'on prévoie un remplacement facile des résistances (comprendre : trouver un moyen de ne pas les noyer dans la masse, utiliser des connecteurs etc. Penser 'maintenance').
- Zenos a moyen d'avoir du fil chauffant à des prix préférentiels, donc on peut lui demander.
- A priori on a pas de stock de fil chauffant.
- On va casser des creusets. Il faut donc qu'il y ait une évacuation au fond du four pour le métal en fusion. Corolaire : il ne faut pas que le cul du creuset repose sur ce trou, sinon il va se manger des chocs thermiques ... Et là on va casser systématiquement. Il faut une petite "marche" sur laquelle repose le creuset, avec écoulement autour pour aller vers le trou en-dessous. Autre corolaire : il faut bien prendre en compte le fait que ce trou est conçu pour laisser s'écouler le métal ... Donc il ne faut pas mettre en-dessous autre chose qu'un bac rempli de sable. Autre corolaire : le four actuel a son système électrique en-dessous, WTF ? Ah mais lui n'a pas de trou pour l'évacuation du métal en fusion en cas de casse. Ce qui signifie aussi (autre corolaire) qu'il n'est pas très adapté pour débuter, parce qu'il faut savoir ce qu'on fait pour être sûrs de ne pas casser. Bref : effectivement, on ne peut pas le reprendre tel quel.

De plus, plutôt que de se mettre tous les défis sur le dos en même-temps, je pense qu'il serait judicieux de se mettre des jalons, avec des étapes intermédiaires qui permettent d'avoir matière à tester es trucs sans attendre le produit final. Dans cette optique, ce qui me semble jouable, c'est de reprendre le circuit électrique actuel (3kW en mono), modifier uniquement les connexions extérieures, pour le rendre "adaptable" à un autre four, et s'en servir comme plateforme de test. Comme ça, au lieu d'avoir un four complet à faire avant de pouvoir commencer quoi que ce soit, on se concentre sur une sous-partie, en prenant un truc qui marche déjà pour le reste. Juste ... Ben évidemment, cf. point précédent il faudra trouver une agencement différent et ne pas le mettre sous le four. Et une fois qu'on aura réussi à faire une enceinte qui fonctionne avec ce circuit, alors après on pourra envisager de faire un truc plus gros à notre sauce (ou pas, ptet ça va nous convenir, qui sait ?).
Avatar de l’utilisateur
mil351
Electrolab::Staff
Messages : 59
Enregistré le : 02 mai 2019, 16:52

Re: Petit four de fonderie

Messagepar mil351 » 21 déc. 2019, 10:14

Oulah ya de la discussion par ici !

Le plus simple ce sera, le mieux ce sera, surtout que ça va forcément pas marcher tout de suite (Zenos ;-)

Circuit de puissance: c'est cool si récup

Acier traité ou inox: j'ai l'impression que si on veut que ça dure l'inox est plus stable, et ça m'amuse beaucoup de participer à sa soudure ! Maintenant c'est technique. Sinon je me demandais si on pouvait faire un traitement électrochimique directement à l'intérieur d'une bouteille de gaz, comme ça pas de bain gigantesque.

Trou au fond: je crois (Tom m'a dit) que ça chauffe moins bien si ça ne chauffe pas par au dessous directement mais si ça permet de ne pas tout bousiller à la première casse c'est cool
Avatar de l’utilisateur
Eric
Electrolab::Référent
Messages : 316
Enregistré le : 09 mars 2017, 10:09
Localisation : Electrolab
Référent : Zone Élec

Re: Petit four de fonderie

Messagepar Eric » 21 déc. 2019, 18:23

Pour les résistances chauffantes, il y a un fabricant à 200 m du lab :
https://www.refsas.com/resistances/resi ... talliques/


Edit 03/01/2020 :
J'avais pas trouvé ces pages web précédemment mais la société SAS vend aussi des résistances haute température en carbure de silicium ( SiC ) jusqu'à 1700°C et en bisiliciure de molybdène ( MoSi2 ) jusqu'à 1800°C. Donc de quoi aller jusqu'à la fusion du titane (et bien entendu du fer / acier).
SiC : https://www.refsas.com/resistances/resi ... -silicium/
MoSi2 : https://www.refsas.com/resistances/resi ... molybdene/ (avec pour le moment une petite faute de frappe dans le titre : molydène au lieu de molybdène)
Ces produits sont en fait fabriqués par la société I²R située à Akron, NY, USA. Sur le site de cette seconde société il y a pas mal de doc technique avec schémas et photos sous forme de fichiers PDF (j'ai mis deux liens ci-dessous).

Résistances en SiC de I²R : http://heatingelements.isquaredrelement ... g-elements
PDF : http://www.isquaredrelement.com/pdf/SB- ... 202017.pdf

Résistances en MoSi2 de I²R : http://heatingelements.isquaredrelement ... g-elements
PDF : http://heatingelements.isquaredrelement ... ochure.pdf


Eric
... ne résiste pas à la chaleur
Modifié en dernier par Eric le 03 janv. 2020, 11:36, modifié 1 fois.
dadglider
Electrolab::Membre
Messages : 54
Enregistré le : 16 oct. 2017, 09:49

Re: Petit four de fonderie

Messagepar dadglider » 02 janv. 2020, 23:06

Info intéressante, ils ont tout, je tâcherai de leur rendre une visite pour voir ce que l'on peut faire. Récup?
Pour le moment, j'ai fait un Sketchup de différentes configs avec très peu d'usinage de briques, un mindmap du sujet pour regrouper les données et un tableau Excel paramétrique de calcul thermique et de dimensionnement des résistances.
Compte tenu du coût du fil résistif, ce n'est pas un critère dimensionnant. Le nombre de briques l'est davantage et surtout l'isolant réfractaire.
- 28 briques à 3.4€ ttc (95 € ttc)
- 5m de fil Kanthal-A1 en 8 / 10ème (3.9 € ttc pour 10m)
- 6 couches de laine réfractaire en 13mm (15 € ttc / m2 > 68 € ttc)
- paroi de l'ordre de 100°c, acceptable si paroi froide
A voir à la rentrée.
Faut que je vois comment mettre cela sur le Github projet.

Edit du 08/01/2020:
Bon, je suis passé présenter le lab et notre projet de four pédagogique à notre voisin REFSAS, spécialiste de fours de fonderie depuis 1934. J'ai rencontré le PDG, petit-fils du fondateur, qui m'a réservé un accueil sympathique. Il pourrait nous aider avec des fournitures en fonction de notre besoin, à préciser. J'ai mis une doc dans le présentoire à l'entrée.
Les fils Kanthal sont concurrents. Il pourrait avoir des briques, de la laine réfractaire, des supports de résistances et du fils, voire autres articles.
Je lui ai proposé de venir visiter, ils se demandaient ce qu'étaient nos antennes mobiles sur le toit. Jusqu'à il y a peu, ils avaient encore une motrice pour chercher les wagons de quartz sur le réseau SNCF.
Bref, bon voisinage

Calcul complémentaire: temps de chauffe de 1h30 à 2h avec 3350 W, l'essentiel vient du chauffage des briques > conception éventuellement à revoir, bien qu'il n'y ait plus que 28 briques. Les grosses briques sont utiles pour faire un usage répété continu ou pour cuire du pain en donnant de l'inertie au four. Ce n'est peut-être pas notre besoin.

Edit du 13/01/2020:
J'ai refait une nouvelle architecture avec des briques de 220x110x30 mais le temps de chauffe est toujours de 1h30 à 2h, vu que dans le calcul précédent, j'avais confondu nombre de briques et masse des briques.
Cette fois, j'ai 33 Kg de brique alors qu'avant j'avais 28 briques pour 90 Kg. Avant je n'avais pas de découpe de briques à faire, maintenant, il y en a un peu. C'est faisable avec un disque diamanté D230.
Fichiers joints
Vue 2 four 90 Kg.jpg
Vue 2 four 90 Kg.jpg (154.37 Kio) Vu 197 fois
Vue 3 four 33 Kg.jpg
Vue 3 four 33 Kg.jpg (90.96 Kio) Vu 197 fois
Vue 1 chantier virtuel.jpg
Vue 1 chantier virtuel.jpg (167.36 Kio) Vu 197 fois

Retourner vers « Les Projets »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité