Internet 4G au milieu des moutons

Règles du forum
Cette section est destinée a recueillir toutes les discutions qui n'ont pas leur place ailleurs: sites web intéressants, histoires persos,...
Pour vos petites annonces et les fournisseurs de matériaux et d'outillages préférez les sous sections spécialisées
Avatar de l’utilisateur
Eric
Electrolab::Référent
Messages : 395
Enregistré le : 09 mars 2017, 10:09
Localisation : Electrolab
Référent : Zone Élec

Re: Internet 4G au milieu des moutons

Messagepar Eric » 06 juin 2022, 11:55

aeris a écrit :Je souhaite faire un répéteur
Concevoir un répéteur dans cette bande est ambitieux et du matériel de mesure spécifique ainsi qu'un logiciel de simulation électromagnétique 3D est indispensable. Les exigences en terme de linéarité des amplis sont si élevés que très peu d'entreprises dans le monde (< 5) maîtrisent la conception et fabrication des amplis présents en haut des mats 4G et 5G. Une fois fabriqué chaque ampli doit être mesuré une première fois pour analyser ses caractéristiques. Des composants spécifiques sont ensuite réalisés sur mesure pour chacun d'eux. Ces derniers sont inclus dans l'ampli pour lesquels ils sont prévus et doivent - en principe - permettre le réglage final par ajustements de correcteurs de phase et d'amplitude numériques présents dans l'ampli. Le but est d'atteindre la linéarité requise pour gérer les modulations complexes mises en oeuvre en téléphonie sans-fil. Au test final, il y a 50% des amplis qui n'arrivent pas à être réglés correctement : ils nécessitent un rework manuel et recommencent ensuite tout le process. Le rebut final est entre 10 et 15 %. Il y a 10 ans, un banc de test automatique pour la mesure et l'ajustement des amplis placés en haut des mâts coûtait entre 2 et 3 MEUR.

Outre d'autres technologies de pointe, les amplis des stations de base mettre en oeuvre la topologie Doherty :
https://en.wikipedia.org/wiki/Doherty_amplifier
https://www.sciencedirect.com/topics/en ... -amplifier
https://www.microwaves101.com/encyclope ... amplifiers
https://www.rohde-schwarz.com/fr/de-det ... 33590.html


Pour un répéteur 5G local, les exigences sont peut être un peu moindres car la puissance requise est beaucoup plus faible mais - même dans ce cas - cela me semble tout juste accessible à des gens vraiment aguerris à la conception de circuits micro-ondes.

Voici un revendeur de répéteurs 5G : https://www.weboost.com/boosters/5g-signal-boosters (et il y a des amplis dans un lien 2 posts au-dessus).

Eric
...Surfe sur les ondes
Avatar de l’utilisateur
aeris
Messages : 22
Enregistré le : 13 août 2017, 23:04

Re: Internet 4G au milieu des moutons

Messagepar aeris » 06 juin 2022, 18:46

Ah, d'accord, pas possible comme ça :x

Il existe des kit répéteur,ils passent par du numérique ?

ça sera Wifi, alors.

Piou <3
Avatar de l’utilisateur
Eric
Electrolab::Référent
Messages : 395
Enregistré le : 09 mars 2017, 10:09
Localisation : Electrolab
Référent : Zone Élec

Re: Internet 4G au milieu des moutons

Messagepar Eric » 07 juin 2022, 12:21

aeris a écrit :Il existe des kit répéteur,ils passent par du numérique ?

Les répéteurs 5G recopient/amplifient exactement la liaison 5G : cela ne crée pas de liaison Wifi. Vu du téléphone, celui-ci a l'impression d'être directement connecté à une station de base (= un mat). Je ne sais pas comment sont conçus ces répéteurs. Cela peut être une simple amplification bidirectionnelle des deux bandes up et down (donc c'est analogique, même si les modulations qui portent l'information sont numériques (OFDM). Mais je pense que pour des problèmes d'interférences, c'est plus probable que le répéteur démodule la connexion numérique et la renvoie sur un canal de fréquence différente de celle du mat qu'il reçoit. Il est aussi possible qu'il y ait démodulation mais que le répéteur garde la même fréquence mais choisisse un slot temporel libre. En effet, les différents canaux de communication sont gérés par fréquence mais aussi par multiplexage et compression temporelle (TDM) sur une même fréquence (cela fonctionnait comme cela dès la 2G, mais je n'ai pas vérifié si cela a été conservé pour les évolution LTE récentes comme la 5G et la 6G).

Eric
...Voyage dans le temps et les fréquences
Avatar de l’utilisateur
f4grx
Electrolab::Référent
Messages : 866
Enregistré le : 26 sept. 2016, 13:58

Re: Internet 4G au milieu des moutons

Messagepar f4grx » 07 juin 2022, 16:58

hello,

ne serait il pas strictement interdit d'émettre quoi que ce soit sans autorisation dans ces bandes de fréquences ?
Avatar de l’utilisateur
Eric
Electrolab::Référent
Messages : 395
Enregistré le : 09 mars 2017, 10:09
Localisation : Electrolab
Référent : Zone Élec

Re: Internet 4G au milieu des moutons

Messagepar Eric » 09 juin 2022, 11:32

Hello grx,

Je vois des répéteurs 4G alimentés par un réseau backhaul local et dédié dans pleins de bureaux d'entreprise où la couverture LTE est déficiente (surtout dans les étages du bas, ce qui est logique). Les répéteurs sont fabriquées par les mêmes boites qui conçoivent les stations de base (tout simplement parce que le même savoir-faire est requis). Ils sont paramétrés spécifiquement pour compléter le maillage (et donc la couverture) par la mise en place de micro-cellules dans les bandes les plus élevées (en France, c'est souvent la bande B7 qui est utilisée pour ce faire). Le système GSM/LTE (que ce soit les stations de base ou les répéteurs) est justement conçu de telle manière à ce qu'en jonglant avec les bandes de fréquence et les timeslots des différentes cellules adjacentes, les interférences sont minimisées et la couverture maximisée. Comme les répéteurs à micro-cellules sont payés/entretenus par des boites privés qui sont tout sauf des opérateurs de télécommunication, leur mise en place arrange énormément ces derniers puisqu'ils ne supportent aucunement ces investissement (car réalisés par des tiers privés) mais qui améliore la couverture là où justement elle est insuffisante. À partir du moment où ces répéteurs ou ces micro-cellules éventuellement directement connectées aux infrastructures des opérateurs respectent les normes GSM/LTE et sont conçus pour s'intégrer/s'interfacer avec ces systèmes, personne ne viendra se plaindre des émissions dans ces bandes, puisqu'il s'agit justement de signaux aux normes GSM/LTE.

En effet, l'un des principaux argument de vente des opérateurs, c'est le taux de couverture de leur réseau et - dans une moindre mesure - le fait que l'on puisse avoir 'idéalement' du signal partout où que l'on se trouve (extérieur, habitation, bureau, parking, sous-sol, tunnel, etc.). Si des tiers contribuent à leurs frais à boucher les trous (qui sont inévitables), les opérateurs sont bien évidemment ravis.


Eric
... sort de sa (micro-)cellule
Avatar de l’utilisateur
f4grx
Electrolab::Référent
Messages : 866
Enregistré le : 26 sept. 2016, 13:58

Re: Internet 4G au milieu des moutons

Messagepar f4grx » 09 juin 2022, 12:06

D'accord, on est donc plutot dans la micro-cellule que dans le répéteur. Concue par des pros, donc.

Parce que les "répéteurs" wifi ou gps orientaux, parfois, ils donnent un peu la chair de poule quand tu regardes dedans ^^
Avatar de l’utilisateur
aeris
Messages : 22
Enregistré le : 13 août 2017, 23:04

Re: Internet 4G au milieu des moutons

Messagepar aeris » 10 juin 2022, 17:10

Merci pour les infos :D

Retourner vers « BlaBla... »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité