Faire ses chaussures sans se faire mal

Idées de projets / bricolages / travaux pour ceux qui seraient en panne d'inspiration...
Didactiques, utiles, formateurs, ou fun, on trouve de tout dans la boîte à idées !
Si un sujet vous intéresse, répondez dessus, pour proposer des solutions, ou demander de l'aide.
Avatar de l’utilisateur
Emmett
Messages : 2
Enregistré le : 17 janv. 2018, 10:07

Faire ses chaussures sans se faire mal

Messagepar Emmett » 17 janv. 2018, 12:15

Bonjour à tous,

Je me présente, je m'appel Fabrice. Je suis chercheur au Pôle Emploi depuis déjà quelques année :nono: . J'ai de solides bases en programmation et je serai heureux de partager mon expérience avec vous.

J'ai une superbe paire de chaussure en daim. Malheureusement elle me font horriblement mal. Donc je ne les ai portées qu'une fois...
La vendeuse m'avais pourtant juré main droite sur le coeur qu'elle vont se faire a mon pied. Force est de constater que c'est mon pied qui se fait a la chaussure...

Alors j'ai eu l'idée (comme beaucoup d'autre avant moi j'imagine) de faire mon pied en bois pour que mes nouvelles chaussures se fassent à mon pied et non l'inverse :super: Aussi, je pense que c'est une idée qui intéresserait beaucoup mesdames.

Malheureusement, je suis bien trop fainéant pour sculpter un morceau de bois a la lime. J'ai donc le projet d'automatiser cette tache. Et c'est pour cette raison que je me rapproche vers vous (entre autres : )


A bientôt, j’espère
Avatar de l’utilisateur
Steve
Electrolab::CA
Messages : 771
Enregistré le : 26 sept. 2016, 00:08
Référent : Zone Meca

Re: Faire ses chaussures sans se faire mal

Messagepar Steve » 17 janv. 2018, 14:37

Salut, et bienvenue au lab !
Pour les chaussures, elles ne se font pas en les portant qu'une fois, il faut persévérer, mais sans se faire mal.
Mon conseil: mets tes chaussures, prends une paire de rechange confortable dans un sac à dos, et marche tant que tu n'as pas trop mal.
Dès que ça devient trop pénible, change de chaussures et rentre tranquillement chez toi (ou ailleurs).
Répète l'opération plusieurs jours d'affilée, ça devrait s'améliorer.
Évite la pluie, le daim c'est fragile, et trouve éventuellement un produit pour le nourrir et l'assouplir, elles ne se feront que plus vite.

Pour les formes de pied, je ne savais pas que ça se faisait pour 'ajuster' les chaussures à ton pied.
Je sais qu'il y en a pour garder les chaussures en forme si on ne les utilise pas, et j'aurais tendance à penser que ça ne marcherais pas forcément bien de façon statique sans qu'il y ait de mouvement lié à la marche.
Mais ça peut se tenter... La première problématique c'est de faire un scan 3d de ton pied. Pour l'instant on n'est pas équipés, mais on peut trouver des solutions.
Un autre option serait de faire un moulage à base de bandelettes, et de mouler dedans ton pied en plâtre.
Le pied peut alors éventuellement être peint ou recouvert pour éviter d'abimer l'intérieur de la chaussure, ou recopié sur du bois avec un pantographe 3d bricolé (ou scanné ailleurs).
Avatar de l’utilisateur
3dsman
Electrolab::CA
Messages : 659
Enregistré le : 24 avr. 2016, 19:13

Re: Faire ses chaussures sans se faire mal

Messagepar 3dsman » 17 janv. 2018, 15:14

Un scan 3D ca se fait assez facilement en fait avec des techniques de photogrammétrie (prise d'une serie de photos qui permettent de reconstruire un modèle 3D par corrélation entre les photos) et on a le matos pour ca (appareil photo).
Il faudrait s'installer les softs qui vont bien sur un des postes du lab pour faire des tests.
Il en existe plusieurs (beaucoup en payant quelque un en opensource)
https://en.wikipedia.org/wiki/Compariso ... y_software

Celui que j'aimerais tester personnellement c'est mic-mac. Ça a l'air d’être une tuerie, très versatile, en opensource, développé par l'IGN mais tout en ligne de commande.
J'ai vu sur leur forum qu'il y a récemment des interfaces qui ont poppé pour ce soft et je serais curieux d'y jeter un œil.

Après tu passe un petit coup par blender pour cleaner tout ca, t'imprime ton pied en 3D et paf, c'est réglé ;)
Avatar de l’utilisateur
f4grx
Electrolab::CA
Messages : 670
Enregistré le : 26 sept. 2016, 13:58

Re: Faire ses chaussures sans se faire mal

Messagepar f4grx » 17 janv. 2018, 15:17

et un moulage en latex suivi d'un remplissage de résine?

pied.jpg
pied.jpg (7.5 Kio) Vu 850 fois


PS: attention de pas se le faire voler par un piedtichiste...
Avatar de l’utilisateur
marc
Messages : 304
Enregistré le : 14 mars 2017, 15:05

Re: Faire ses chaussures sans se faire mal

Messagepar marc » 17 janv. 2018, 20:13

ou, comme disait Papy sur la mailing liste, un écarteur en bois et un coup de bombe, ça fait partie des services que rendent les cordonniers de quartier. Souvent gratuitement d'ailleurs.

Au passage, si les conseils de Steve (je reconnais bien là sa tendance SM) s'achèvent dans d'horribles souffrances (fait moi mal, johnny johnny), prévoir dans ce même sac à dos un petit lot de pansement colloïdaux (genre compeed) . ça soulage (comme on dit dans le milieu de la peinture informelle)

Marc (qui adore coller des parenthèses ce soir)
Avatar de l’utilisateur
Emmett
Messages : 2
Enregistré le : 17 janv. 2018, 10:07

Re: Faire ses chaussures sans se faire mal

Messagepar Emmett » 17 janv. 2018, 20:25

Merci pour votre accueil et l'intérêt que vous portez à mon idée

Je viens de découvrir que ça existe déjà. Ca s'appel un embauchoir et c'est vendu une dizaine d'euros. Je ne connaissais pas...
@Steve je vais finalement en faire un en bois pour voir si c'est vraiment efficace comme produit. Et si le test est concluant passer a l'étape de la numérisation. L'échantillonnage par scan 3D semble très intéressant par ce qu'elle peut être rapide et simple à utiliser et que c'est un produit commercialisé qui tend a se démocratiser. J'aime bien ton idée 3dsman, par contre, je ne suis pas sûr, je crois que Blender utilise les BSpline alors que l'on a besoin que la courbe/surface passe par les points échantillonnés. Ce ne sont donc pas de simples points de contrôle, mais des points de contrainte approximatifs. Je ne sais pas si blender sait faire ca... Grâce à Carlo H. Séquin qui a écrit un article sur https://people.eecs.berkeley.edu/~sequin/CS284/LECT12/L2.html (Interpolating spline) je l'avais déjà fait en 2D.
Approximating spline; is "pulled towards" the dots.
-- mostly use in fitting to (noisy) data, e.g., from a scanner.

Mais peut être que l’échantillonnage est si précis que la différence ne se verrait pas .?.?.?

En tout cas je reste ouvert à d'autres idées pour la modélisation 3D d'un pied en live.

Pour allr plus loin et prendre un peu de pied; l'idée serait de commercialiser le concept pour faire un peu de sous et équiper encore plus l'atelier le space.
Je pense que c'est une idée qui tient la route, en accord avec son temps et qui répond a un réel besoin. Le marché va du footballeur professionnel à madame tout le monde... Mais je n'en parlerai pas a ma petite copine parce-que lui masser les pieds à la fin de la journée est un des rares moments où je me sens utile et irremplaçable :cote:

@f4grx je ne suis pas vraiment convaincu par la prise d’empreinte en silicone, en tout cas merci pour ta participation.
Avatar de l’utilisateur
fabrice
Electrolab::Membre
Messages : 42
Enregistré le : 17 sept. 2017, 00:34
Contact :

Re: Faire ses chaussures sans se faire mal

Messagepar fabrice » 17 janv. 2018, 23:51

3dsman a écrit :Un scan 3D ca se fait assez facilement en fait avec des techniques de photogrammétrie


Tiens ça m'intéresse, je pourrais avoir besoin de faire des faux pieds pour faire du ressemelage ...

Mais la précision est elle suffisante ?

Il y a aussi un intérêt dans la communauté du pattern making pour un body scanner open source
Avatar de l’utilisateur
3dsman
Electrolab::CA
Messages : 659
Enregistré le : 24 avr. 2016, 19:13

Re: Faire ses chaussures sans se faire mal

Messagepar 3dsman » 18 janv. 2018, 14:47

blender, comme la plupart des softs de 3D orientés graphisme travaille surtout à base de mesh (triangles), les softs à base de surfaces paramétriques sont plus utilisés pour le design ou la CAO/FAO.
Dans tous les cas la totalité des logiciels de scan 3D travaillent sur des nuages de points et donc "samplent" la surface. Il y a ensuite une etape de "meshing" qui recherche la surface la plus cohérente avec ce nuage de point. On enchaîne souvent avec une étape de clean (ou remeshing) qui permet a la main d'éliminer les erreurs générées par l'étape précédente (l’approximation de la mesure génère souvent des artefacts)
Je ne connais pas de logiciel qui, partant d'un nuage de points, te génère des surfaces paramétriques type surface de bezier ou nurbs mais ca doit exister.

La prise d'empreinte en silicone reste une solution très simple à mettre en œuvre (plus que le scan 3D je pense, il n'y a rien à apprendre il suffit de suivre la notice) - si tu veux une reproduction fidèle ce sera plus précis aussi.

Pour la précision tout dépend de ton éclairage, de ton matériel et du soin apporté au paramétrage des softs mais tu peux avoir un niveau vraiment fin, oui (après tout dépend de ton niveau de précision a obtenir, il faudrait des valeurs chiffrées).
J'utilisais ces technique dans une boite ou j'ai bossé pour scanner des œuvres d'art et des monuments historiques

Retourner vers « Boîte à idées »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité