NAS DIY

Règles du forum
Cette section est destinée a recueillir toutes les discutions qui n'ont pas leur place ailleurs: sites web intéressants, histoires persos,...
Pour vos petites annonces et les fournisseurs de matériaux et d'outillages préférez les sous sections spécialisées
LienRag
Electrolab::Membre
Messages : 9
Enregistré le : 29 juil. 2017, 15:57

NAS DIY

Messagepar LienRag » 13 sept. 2018, 16:41

Je veux me faire un NAS, et le plus possible en DIY (à la fois pour apprendre et pour raisons de budget).

J'ai du mal à trouver des explications claires sur le Net, notamment sur ce qui doit nécessairement être acheté et ce qui peut être fabriqué ou trouvé en récup.

Zenos m'a expliqué qu'un NAS c'est un rôle et pas un matériel particulier, et effectivement c'était un peu la source de ma confusion.

Donc ce qu'il me faut c'est un truc bien ventilé, pas trop consommateur d'électricité, et silencieux (Zenos m'a dit que plus les ventilos sont gros plus ils sont silencieux), avec une sortie RJ45 et éventuellement une sortie wifi (donc carte wifi je suppose, et éventuellement antenne), pouvant contenir 5 disques ou même éventuellement jusqu'à 9 disques (sur le net ils conseillent les WD Red, je pensais partir là-dessus). Et si possible résistant à la poussière. Je n'ai pas besoin que ce soit hot-pluggable par contre.

Avec si j'ai bien compris un processeur dedans pour gérer le tout. Un Raspberry Pi suffit ou il faut plus?

Si je veux me faire une instance Cozy Cloud un jour, j'ai intérêt à la faire dessus (dans ce cas un Raspi ne suffit pas si j'ai bien compris) ou pas?

Est-ce qu'une carte RAID matérielle est vraiment utile - et si oui ça se trouve en récup?

Ou est-ce que le raid logiciel du ZFS de FreeNAS suffit?

Je pensais partir sur du RAID 5, est-ce que du 6 est vraiment utile pour un usage ordinaire (en gros je veux avoir mes données regroupées en un endroit fiable plutôt que dispersées sur n DD externes sans véritable index) (et oui je prévois de backuper mes données vraiment importantes sur un cloud chiffré)?

Je n'y connais pas grand-chose en montage de PC (j'ai juste changé la RAM ou des DD ou ajouté une carte sur des PC ordinaires genre Compaq ou HP), où est-ce que l'on trouve des explications et/ou conseils utiles? C'est un domaine où il y a énormément de publicité déguisée donc je ne sais pas où trouver une info sincère.

Zenos m'a expliqué qu'il est important de prendre une bonne alimentation (pour la régularité du courant de sortie si j'ai bien compris) mais je ne sais même pas comment ça se choisit...

La structure physique de la tour, il y a un intérêt à la fabriquer soi-même? Le métal est indispensable ou on peut faire cage de Faraday avec un grillage et faire en bois la structure porteuse?

Comment on mesure que la cage est vraiment de Faraday d'ailleurs?

Aux encombrants on trouve souvent des tours, mais si j'ai bien compris la plupart sont comme les Dell ou équivalents, elles sont prévues pour les composants qu'il y avait dedans (deux espaces pour les disques par exemple, un ventilateur déjà fixé à la structure,..), et donc peu modulables.
Avatar de l’utilisateur
f4grx
Electrolab::CA
Messages : 619
Enregistré le : 26 sept. 2016, 13:58

Re: NAS DIY

Messagepar f4grx » 13 sept. 2018, 16:54

Hello,

Vu l'expérience que tu déclares avoir, je te conseille de partir sur un PC linux quelconque déja monté. tu t'entraines a partager le disque dur avec samba, puis après tu montes en compétence et après tu t'intéresseras au RAID et au ZFS. Tu n'arriveras a rien si tu vises tout en même temps. Conseil constructif d'ami si tu as vraiment l'intention de faire aboutir ton projet...
Avatar de l’utilisateur
Flax
Electrolab::CA
Messages : 253
Enregistré le : 01 mars 2017, 20:46
Contact :

Re: NAS DIY

Messagepar Flax » 13 sept. 2018, 19:15

Bonjour,

Effectivement il ne faut pas tout mélanger.
Un NAS c'est un serveur qui n'a pour seule fonction que de fournir de l'espace disque accessible depuis le réseau. Donc ce n'est rien d'autre qu'une application particulière d'un serveur. Qui n'est lui-même que l'application particulière d'un ordinateur. Donc, formellement, n'importe quel ordinateur qui peut se connecter à un réseau peut être transformé en NAS - tout comme n'importe quel ordinateur peut se transformer en serveur.
Par contre, un ordinateur qui fait NAS n'a pas du tout le même profil d'utilisation qu'un ordinateur de bureau ou un serveur. C'est pour ça qu'il y a des bonnes pratiques et des pièces spécifiques aux NAS, adaptées à ce profil d'utilisation spécifique. Rien n'interdit de faire un NAS avec des pièces pas prévu pour, ça marchera, mais il va y avoir des problèmes de fiabilité et de performances (au sens large : consommation électrique, vitesse des accès disque ...).
Un NAS "stand alone / dédié" (synology, QNAP ...) ce n'est rien d'autre qu'un ordinateur dont toute les fonctions qui ne sont pas strictement nécessaires à la fonction "NAS" ont été réduites au maximum voir supprimées. Mais ça reste un ordinateur, juste optimisé au maximum pour un usage particulier.
Et je rejoints GRX : pour ne pas se noyer, il faut attaquer par petit bout. Et vu qu'un NAS est un ordinateur, prendre un ordinateur "normal" et y ajouter des fonctionnalités "de NAS" pour voir comment ça marche est une bonne approche, puis au fur et à mesure approfondir. Faire un serveur Samba est un bon début - d'ailleurs chez moi j'accède à mon NAS en Samba, sur mes PCs de bureau, sur mon serveur, sur mon Owncloud.
Commencer par se poser des questions sur le Raid et le ZFS, c'est mettre la charrue avant les bœufs.

Pour le boîtier, la problématique est strictement la même que pour un PC de bureau ou un serveur : ça prend combien de place / combien de matos j'arrive à mettre dedans / est-ce que c'est joli / est-ce que ça va bouffer de la poussière. Rien de plus. Se poser des questions sur l'aspect CEM / cage de Farraday est à mon humble avis une pure perte de temps. Ce n'est pas un problème sur un NAS, pas plus que sur un PC de bureau, pas plus que sur un serveur - à moins que tu veuilles le poser à côté d'une antenne de base militaire. Là je rejoints Zenos : l'alim est infiniment plus critique que l'isolation électromagnétique du boîtier.

Au passage : Les tours Dell / Compaq et autres PCs de parc ne sont pas spécialement réservées aux pièces des constructeurs d'origine - enfin, les récentes de moins de 15 ans j'entends. Les cartes mères, les lecteurs, les cartes vidéo, les cartes réseau ... tout ça est fortement normalisé. Personnellement je conseille toujours aux gens qui ne savent pas trop choisir, au contraire, de trouver un PC de parc. Ça se trouve facilement - les boîtes amortissent et changent leur matos régulièrement - souvent à pas cher, et ce sont des appareils qui ont été conçus pour faciliter le travail des assembleurs et des techniciens SAV. Un PC Dell de parc, ça se démonte entièrement sans tournevis, et ça change la vie !
Mais bon, si il n'y a pas assez d'emplacements disque dur, effectivement ça ne va pas le faire.

RAID 6 je vois pas trop l'intérêt, à moins que tu ne veuilles te lancer dans la prestation de stockage cloud haute-disponibilité - ou que tu as des actions chez WD :mrgreen: Même RAID5, par rapport à du RAID1 je vois pas trop l'intérêt, à part de gagner du temps quand tu dois remplacer un disque. En plus tu ne veux pas de hot-plug ? Encore moins d'intérêt. Et le RAID 1 ça coûte beaucoup moins cher.
(Au passage, les WD Red sont une gamme "opportuniste" de WD qui, voyant le marché des disques à plateaux s'effondrer face aux SSDs a décidé de mettre le paquet sur les applications pro/H24/NAS. Tant mieux si ça donne du matos fiable, mais bon, on est pas en train de faire la révolution. Toshiba et Samsung ont opéré le même repositionnement stratégique, d'ailleurs)

RAID soft ou hard ? => RAID HARD

Cozy Cloud : attention, ne pas mélanger encore une fois, ce n'est pas la même chose, c'est une application serveur proposant une architecture modulaire d'applications web, et permettant entre nombreuses autres choses, de faire du NAS ou équivalent (en gros : on peut monter Owncloud dedans). Et en effet, c'est trop lourd pour tourner sur un Raspi.

Raspi : pour faire un "vrai" NAS avec du RAID et tout => NON. Ce n'est pas adapté, trop peu puissant, pas de SATA, fiabilité déplorable, c'est un boulet. Notes que les NAS "dédiés" sont souvent construits autour de puces proches de ce qu'il y a sur le Raspi, mais ce ne sont pas les mêmes modèles, et ils sont beaucoup plus adaptés à l'application, et tout le hardware autour est adapté à l'application. Le Raspi c'est une plateforme de démo / test / bidouille à pas cher, c'est tout.

Source fiable : Canard PC et Canard PC Hardware

Flax
Avatar de l’utilisateur
marc
Messages : 257
Enregistré le : 14 mars 2017, 15:05

Re: NAS DIY

Messagepar marc » 15 sept. 2018, 15:34

En complément des conseils avisés de Flax et de GRX, et pour avoir également monté du NAS de nombreuses fois (Windows Storage Server, Freenas, OpenMediaVault et moult partages SMB de provenances diverses), j’ajouterais qu’il ne faut JAMAIS se demander si l’un des disques du serveur pourrait tomber en panne, mais QUAND il tombera en panne. Aucun disque n’est éternel, c’est un truc avec des pièces en mouvement, qui s’use et qui se fatigue. Donc qui finit par trépasser.

En d’autres termes, quel que soit le type de stockage, il est nécessaire de prévoir trois choses :

- Une architecture sécurisée (RAID 5, réplication totale RAID1 etc) d’autant plus que le taux de risque est élevé. Et le taux de risque est proportionnel au nombre de gamelles empilées. En raid par « agrégat de bande » (RAID 0 hard ou soft), c’est encore pire puisque la mort d’un disque signe la disparition de tout de qui est stocké sur l’ensemble des disques.

- Un bon backup -car il serait aussi fou que Perrier (ou pis encore, Pou que Ferrier) que de considérer un RAID comme un succédané de sauvegarde

- Quelques disques vierges en réserve pour le jour ou l’une des gamelles rend l’âme, généralement un vendredi soir veille de long week-end). En gardant à l’esprit que le temps moyen entre pannes d’un disque est quelque chose d’assez précis si tous les disques font partie de la même série de fabrication (en d’autres termes, si une gamelle cafouille, il faut s’attendre à ce que les autres cafouillent à plus ou moins court terme). (surtout chez Western Digital)

Accessoirement, ne pas perdre de vue que les interfaces disque seront toujours plus lentes que les interfaces réseau (un nas amateur a peu de chances d’être en iSCSI au cul d’un SAN) et qu’il est inutile de chercher la performance à tous prix. Donc chercher à acquérir des disques « lents mais moins consommateurs de courant et moins susceptibles de chauffer ». La plupart des constructeurs ont des disques hybrides basse conso pas très coûteux, qui s’avèreront aussi efficaces dans le temps que des disques à accès rapides, généralement plus coûteux.

Enfin, toujours sur le chapitre de la panne probable, il est non pas conseillé mais totalement obligatoire de monter le NAS de ses rêve, de le remplir avec n’importe quoi ne non stratégique (la série de films « Angélique Marquise des Anges » par exemple, ou la saga des Gendarmes avec Louis De Funes) puis de demander à un proche d’arracher au hasard tantôt la prise de courant, tantôt un des disques du pool… histoire de maîtriser les procédures de récupération de RAID ou de restauration de sauvegarde. Ce n’est pas le jour de l’accident, en mode panique, que l’on doit tenter une reconstruction, avec tous les risques de fausse manœuvre que cela comporte.

y'en a qu'ont essayé
ils ont eu des problèmes

Marc
Avatar de l’utilisateur
marc
Messages : 257
Enregistré le : 14 mars 2017, 15:05

Re: NAS DIY

Messagepar marc » 18 sept. 2018, 14:03

par hasard, en croisant une page de hackaday
https://hackaday.com/2018/09/18/arm-bas ... er-beauty/

Retourner vers « BlaBla... »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité