Angelia/Hermes Lite V2.0

Règles du forum
Cette section est dédié a vos projets, descriptions et demandes d'aide.
Merci de limiter le nombre de sujet par projets.
Lorsqu'un sujet deviens long vous pouvez éditer le premier message pour maintenir à jour le descriptif et garder en lisibilité
Avatar de l’utilisateur
marc
Messages : 280
Enregistré le : 14 mars 2017, 15:05

Re: Angelia/Hermes Lite V2.0

Messagepar marc » 15 juil. 2018, 09:56

Bonjour à tous

Et hop, encore une carte de la série Alexiares validée. Il s'agit de Mentor, la carte d'affichage et de contrôle d'un ampli SSPA (conception ON7EQ, notamment intégrée dans les transceivers de la série Anan 8000DLE).

Description et notes de montage sur le wiki, as usual.

https://wiki.electrolab.fr/Projets:Lab: ... lia#Mentor

le message de bienvenue "badass"

Mentor_boot_small.jpg
Mentor_boot_small.jpg (220.96 Kio) Vu 558 fois


la même, en état de fonctionnement (l'écran est effectivement un peu vide en l'absence de véritable ampli à contrôler)

Mentor_run_small.jpg
Mentor_run_small.jpg (222.66 Kio) Vu 558 fois


Je n'ai pas encore eu le temps de "pousser" les corrections d'erreurs (principalement des mastics dans le silkmask) sur Github, pour la version 2.0 (laquelle ne sera fabriquée que si la demande se fait sentir)

Cette carte est utilisable sur n'importe quelle configuration de SSPA. Elle n'est pas spécifique au projet Angelia (hormis peut-être pour ce qui concerne le retour d'informations "REFL/FWD" vers l'interface graphique PowerSDR), et peut aussi bien être intégrée dans un P.A. UHF que dans un "machin à bouriner du kilowatt" façon W6PQL ou EB104.ru.

La carte "capteur" Télémaque, complémentaire à Mentor (les passionnés de mythologie auront saisi l'allusion) sera probablement expédiée en fabrication dans le courant du moi d'août.

Bon amusement à tous, bonnes soudures, Mentor se monte en moins d'une heure et se fait buriner le silicium en à peine une minute.

Marc
F5WK
Messages : 16
Enregistré le : 13 juil. 2018, 16:54

Re: Angelia/Hermes Lite V2.0

Messagepar F5WK » 15 juil. 2018, 15:01

marc a écrit :Bonjour Michel, et bienvenue

N'hésites surtout pas à râler, demander, proposer... le forum de l'Electrolab est une auberge Espagnole, et chacun y apporte sa pitance en tentant au mieux d'intoxiquer ses voisins.... si la sauce prend, ça fait un projet de groupe.

Bienvenue donc dans notre monde d'aliénés du transistor et de fondus de l'étain-plomb ;-)

Avec les salutations du groupe
Amicalement
Marc


Merci Marc, j'espère pouvoir contribuer très vite ...

Je suis maintenant de retour à la maison - pas pour longtemps, retraite oblige - donc reprise des activités radio, et je ne sais pas par quel bout commencer !
Ah si, il faut que je commande vite fait une carte Red Pitaya. J'ai un projet transgressif pour cette carte quand je passerai à Hermès lite et plus si affinité.

A bientôt,

Michel - f5wk
Avatar de l’utilisateur
marc
Messages : 280
Enregistré le : 14 mars 2017, 15:05

Re: Angelia/Hermes Lite V2.0

Messagepar marc » 19 juil. 2018, 13:29

Bonjour

un mot rapide pour signaler que j'ai reçu un lot de 10 cartes lpf (4 couches) en version 2.0 (nouveau stitching, très léger changement de l'angle des self 160 m après écartement de l'espace entre les deux relais de bande.

Le prochain envoie de pcb concernera les couple Mentor/Télémaque et AlexI2C/Thémis (tous en rupture de stock, Télémaque n'a encore jamais été produit)

Selon mon énergie à pondre du kicad, devrait également voir le jour Ulysse (Odysseus), le coupleur directif tandem match de puissance, avec une partie "électronique de mesure" détachable le cas échéant.

lpf v2.jpg
lpf v2.jpg (834.58 Kio) Vu 523 fois


Marc
Avatar de l’utilisateur
marc
Messages : 280
Enregistré le : 14 mars 2017, 15:05

Re: Angelia/Hermes Lite V2.0

Messagepar marc » 23 juil. 2018, 08:20

un peu de versioning

... Après un nettoyage des pcb en fonction des retours de bugs des versions précédentes.

Sont actuellement en version V2 stable

Mentor
Alexi2C
Themis
LPF
HPF
Coax_Out (V3 ! dernière erreur de silk enfin corrigée)

je pense que nous avons assez de Coax Out pour tenir un siège (surtout TX).

je lancerais prochainement un lot de 10 Alexi2C et Themis, ainsi qu'un second jeu de 10 Mentor et Telemaque (ce sera un premier jet pour Telemaque)

Manque donc Odysseus, le coupleur de puissance, qu'il reste à dessiner.

- La triplette Telemaque/Mentor/Odysseus sera vendue à part (Yannick décidera du prix de vente "lab")

- L'ensemble Alexandrie, LPF, HPF, Coax out TX, Coax out RX, Themis et soit Aion pour les possesseurs de cartes Hermes/Angelia/Orion, soit AlexI2C pour les possesseurs de Red Pitaya, Hermes Lite et autres transceivers, le tout en version 2.0, est vendu 30 euros (amortissement des coûts des cartes buggy abandonnées).

A verser via Paypal à l'ordre de l'Electrolab.

Je ferais un inventaire publié de l'état précis des jeux de cartes disponibles fin août, lors d'un passage dans la ville-capitale.

Devant l’enthousiasme soulevé par la proposition d'une carte d'alim "triple régulateurs" Nectar, le projet est abandonné.

Bonne semaine à tous
Marc
F5WK
Messages : 16
Enregistré le : 13 juil. 2018, 16:54

Re: Angelia/Hermes Lite V2.0

Messagepar F5WK » 25 juil. 2018, 00:54

Bonsoir Marc et tous,

J'ai reçu ma Red Pitaya en début de semaine dernière et je suis très content des résultats en réception. Et comme ça n'intéressera strictement personne, j'ajoute que les perfs en VLF sont excellentes et la plus basse fréquence utilisable est d'environ 200 Hz.
Il y a quand même un 'tit problème avec PowerSDR mRX: si j'ai bien compris, PowerSDR utilise le Codec audio attaché à la Red Pitaya pour sa sortie audio principale. Si, comme moi, l'utilisateur n'a pas câblé la petite carte Codec, il ne peut écouter l'audio qu'en passant par VAC1 - lequel en principe est plutôt destiné aux modes numériques. On s'en sort avec Audio repeater, mais Quisk n'a pas ce problème.
Au passage, Quisk tourne parfaitement - 50 % cpu usage - sur un Raspberry PI2 et un sample rate de 384 kS/s

Michel
Avatar de l’utilisateur
marc
Messages : 280
Enregistré le : 14 mars 2017, 15:05

Re: Angelia/Hermes Lite V2.0

Messagepar marc » 25 juil. 2018, 09:05

Bonjour Michel
… on va dire que ceux qui s’intéressent aux VLF ont de très grands jardins ;- )
Mais effectivement, la carte Red Pitaya m’a permis de recevoir SAQ sur 17 kHz, en utilisant mon doublet 40 m. Je pense que j’ai été sacrément chanceux.
Ceci dit, il faut préciser que les modifications de l’étage d’entrée sont quasiment nécessaires et sont loin d’être illusoires. C’est au moins 10 dB de dynamique en plus.
Quelques liens pour améliorer les choses :
http://rz1zr.ru/rpmod.html
celui qui m’a fournis le plus de renseignements
http://www.cqham.ru/forum/showthread.ph ... aya/page42
la page la plus détaillée
http://forum.cq-nrw.de/viewtopic.php?t=34
A noter que le changement de tension d’alimentation (dessous de la carte) est probablement le hack qui apporte le meilleur rapport performances/nombre de composants touchés (un déplacement de résistance 0 Ohm, ajout d’une capa de découplage, 10 dB de mieux)
Les autres modifs, notamment la suppression du lpf d’entrée, de l’ampli-buffer à gain unitaire, améliorent franchement la sensibilité et surtout rétablissent une impédance d’entrée basse, proche de 50 Ohms, ce qui n’est pas franchement le cas du montage d’origine, plus orienté instrumentation, donc à impédance d’entrée élevée.
Mais cette modif supprime au passage le filtre anti-aliasing. Si celui-ci n’est pas réintégré dans l’étage d’entrée (il l’est sur la série de pcb Alexiares « retrofit »), on a de fortes chances de recevoir les joyeusetés de toute la bande FM située dans la seconde zone de Nyquist.
Le transfo 9 :1 en entrée est un « pis-aller », mais il est obligatoire, précisément pour adapter l’impédance d’entrée (voir les sites russes)
L’utilisation d’un codec est, imho, une hérésie. Déjà, découper les spectres de réception en multiples des fréquences d’échantillonnage des cartes audio (96, 192, 384 kHz) est un lourd handicap, mais c’est un héritage d’OpenHPSDR, à l’époque de la carte Janus.
Envoyer cette « fenêtre » de 384 kHz pour chaque récepteur, la traiter via PowerSDR, puis la renvoyer via le câble Ethernet (donc ré-encapsulation) pour la faire traiter par un codec local, est à la fois une perte de temps au sens premier du terme, une inutile consommation de ressources, et surtout une inféodation du SDR en HDR (hardware defined radio… bref, un retour en arrière)
Apache a ajouté un codec sous la pression des pousseurs de boutons qui se sentaient incapables de gérer le mixer windows (mais avouons qu’à l’époque, les ordinateurs avaient des cartes son déplorables et les redirecteurs audio tel VAC étaient encore très instables)
Enfin, sur la Red Pitaya, l’ajout d’un codec bouffe les broches de sortie qui, sans cette verrue, peuvent piloter le front-end Alexiares en mode SPI.
J’ajouterais que la tendance est plutôt au traitement audio segmenté sur plusieurs récepteurs, réels ou virtuels, et que la solution hardware figée de l’unique codec interdit le traitement parallélisé de 2, 3 ou 7 flux différents (skimmers cw multibande, réception multimode en analogique ou modulations codées ou numériques etc). Donc, Virtual Audio, carte son d’ordinateur, élimination par le fer, le feu et l’épée de tout ce qui « fige » la configuration d’un SDR, à commencer par les codecs.
J’ajouterais accessoirement (mais alors vraiment accessoirement) que coller l’audio « sur » les entrailles du SDR ne va pas beaucoup faciliter la réception lorsque le transceiver est sous les combles et que l’opérateur est deux étages en dessous. Ou alors l’opérateur aime les souris et les araignées et leur prodigue de longues heures de trafic radio pour leur seul plaisir.
Si j’ai collé un SoC sur la red pitaya, c’était à seule fin de démonstration… dans 99% des cas, l’ordinateur local est éteint et c’est le portable I7 qui sert à recevoir. Plus efficace d’un point de vue transport (moins d’intégration, plus de puissance, plus d’autonomie, surtout vu la taille des ordinateurs portables modernes). Le « tout en un » n’est que la vision « icomisée » et « petit-yeasuhisée » de la radio, totalement inadaptée aux SDR imho.
Ce culte du codec sur un SDR est une tendance fortement poussée par les constructeurs de matériel radio. Plus il y a inféodation, plus il est facile de créer des « modes » et changer les références catalogue, afin d’entretenir le marché. Si les « big 3 » ne sont pas très chaud pour se lancer dans la course aux véritables SDR, ce n’est pas par incompétence, loin de là. Mais parce qu’une fois que l’on possède une radio logicielle, on la conserve 10 ou 20 ans.. l’évolution se fait par soft, et ça ne rapporte que des clopinettes aux vendeurs.
Mais revenons à notre Red Pitaya
Le plus simple est d’associer PowerSDR a VB Audio (français, gratuit en mono-canal) https://www.vb-audio.com/Cable/
Ou sa console de mixage Banana
Linux possède son proche cousin avec PulseAudio… il faut un peu tripoter les réglages (Merci LinHPSDR), mais raccorder un soft de démodulation à l’interface générique de réception n’est guère compliqué une fois que l’on a compris la logique.
Attention toutefois à l’indice de charge CPU. Il ne reflète en aucune manière la fluidité de réception. Une cpu à 30% peut très bien cacher de gros problèmes de latence et de gestion des interruptions liées à de mauvais drivers ou à un throtteling cpu mal réglé. Les dropout audio ne dépendent quasiment jamais de la charge cpu, mais des interruption générées par les traitements audio et vidéo. C’est franchement secondaire en traitement « voix », ça commence à poser des problèmes en mode « fuzzy » et encodés (cw, hellschreiber, tty, Tor, PSK, FT8 etc), ça fiche une sacrée pagaille en modes numériques (FreeDV, DMR et autres modulations complexes)
J’ai un vieux nanard (double cœur 64 bits 2,6 GHz, 16 Go de ram) qui tourne à merveille en travail classique, mais dont la gestion des interruptions audio m’interdit de jouer avec plus de 2 récepteurs, alors que j’ai à peine 25% de charge cpu.
J’espère n’avoir rien oublié

Marc
F5WK
Messages : 16
Enregistré le : 13 juil. 2018, 16:54

Re: Angelia/Hermes Lite V2.0

Messagepar F5WK » 25 juil. 2018, 14:35

Hello Marc,

Pas nécessaire d'avoir un grand jardin pour l'écoute des VLF/ELF, par contre il faut un environnement radio-électriquement calme. La réception de SAQ est relativement facile: une petite boucle de 20 cm de diamètre en câble coaxial de 10 mm , un transfo de courant et un AOP donnent de très bons résultats sur une carte son ou un récepteur plus traditionnel.
En VLF et plus bas, il faut considérer l'antenne et le circuit d'entrée du récepteur comme un tout, et oublier le passage par 50 ohms. Justement, la haute impédance d'entrée de la Red Pitaya est un 'hénorme' avantage. Le transformateur 1:9 ne peut pas passer la totalité de la bande passante de la RP, donc pour le moment, je ne fais aucune modif et je me contente de positionner les jumpers en position 2-5. Plus tard, en fonction de l'utilisation de la Red Pitaya, je ferai les modifs adaptées ...

J'essaye de bien comprendre ton point de vue sur le codec, et plus généralement ta conception du SDR.
D'après ON7YI, le codec sur la Red Pitaya avait l'avantage d'une latence plus faible par rapport à une carte son du PC (avec Power SDR) Reste à voir si c'est encore vrai avec un driver ASIO (asio4all par exemple) Comme je suis un p'tit jeune qui débute, j'aime bien évaluer les différentes solutions et je pense faire l'essai du codec dès que possible et avec un Raspberry Pi2 pour aggraver mon cas :-)
Cela dit, en portable dans la nature, l'écran du PC est un gros problème: on n'y voit rien. C'est complètement différent de la maison où on a tout le confort moderne (!) J'en arrive donc à considérer une unité de traitement de type black box, avec juste un câble ethernet pour communiquer avec le SDR *ET* l'interface utilisateur déportée sur une tablette plus facile à protéger du soleil. Le codec devient intéressant dans ce cas particulier et en plus apporte un périphérique d'entrée audio au Pi qui n'en possède pas.
Evidemment, je te rejoins complètement pour un SDR utilisé en fixe. Tant qu'on a de la place on peut ajouter des fonctionnalités sur le LAN (je hais l'USB !).

Je n'ai pas encore essayé linHPSDR et je ne connaissais pas la console de mixage Banana, merci de me sortir de mes sentiers battus.

Michel

PS: la tension d'alimentation des PC portables en portable est aussi un problème, un SoC est plus simple à alimenter à partir d'une batterie 12 volts.
Avatar de l’utilisateur
marc
Messages : 280
Enregistré le : 14 mars 2017, 15:05

Re: Angelia/Hermes Lite V2.0

Messagepar marc » 25 juil. 2018, 15:47

Bonjour Michel

Etant un ignare en vlf, je serais le premier à demander des leçons en la matière (quand j'aurais achevé le projet Angelia). C'est un domaine que j'avais rapidement survolé lorsque je faisais de la spéléo, mais faute de temps...

.. et il est évident qu'un usage quasi monofréquence a des exigences différentes que celles d'un large bande, surtout lorsque l'on se rapproche du "courant continu".

Ce qui me chiffonne, avec cette histoire de codec, c'est le double trajet de l'information. La latence réduite n'est qu'un semblant de latence réduite (et effectivement, une véritable carte son Asio élimine ce désagrément), sans parler du fait que cet ajout transforme un SDR, par définition indépendant de tout type de modulation et de nature de l'information transportée, en un appareil audio... c'est mon coté ayatollah croisé jésuite génétiquement modifié savoyard qui me fait dire ça.
J'ai testé et utilisé non pas la Red Pitaya, mais mon Hermes Lite V1 en CW, précisément pour évaluer ces questions de latence. Et la cw est un juge de paix redoutable sur ce point. Avec carte son "interne", le décalage est gênant, voir rend tout dialogue impossible. Avec une carte Asio (une veille Edirol sur port firewire), on peut envisager sérieusement du break-in.

ON7YI a publié des chose très intéressantes, que je surveille depuis un bout de temps. Je ne partage pas son enthousiasme pour les développements Charly25 (comment transformer un SDR en transceiver limité plein de boutons avec des meurtrières ouvertes sur de minuscules portions de spectre), et je ne pense pas qu'éliminer le driver de l'ADC améliore de manière substantielle la dynamique et la bande passante. C'est certainement vrai pour ce qui concerne l'élimination de l'ampli op intermédiaire... mais le driver Analog Device spécifiquement prévu pour l'ADC utilisé rempli plus ou moins le même rôle que le LTC6400 de l'angélia. Attaquer directement l'ADC me semble franchement hussard, et je croirais à l'amélioration des perfs seulement après une comparaison du genre "avant/après". Or, les tests conduits par ON7YI, très sérieux au demeurant, ont un "avant" qui prend en compte l'ampli op tampon à gain unitaire (AD8066, situé en amont du LTC6403), qui nécessairement va saturer plus rapidement. Une étape est sautée... c'est louche. Et comme par hasard c'est l'approche Charly25 qui commercialise sa production.

coté émission, c'est également acheter chat en poche. Que court-circuite-t-on, quel est le schéma originel de l'étage de sortie, quel est le rapport de transformation (1:1 sur le schéma, 1:6 sur les photos semble-t-il)

On parvient à trouver un peu plus d'infos sur "shard of silicon" pour ce qui concerne la partie émission
https://ln1985blog.wordpress.com/2016/0 ... rformance/
https://ln1985blog.wordpress.com/2016/0 ... put-stage/

(modif non encore effectuée, car mineure concernant l'émission d'amateur.... plus tard, peut-être). Le labo en question a eu en main le schéma exact de la carte Red Pitaya et a probablement signé un NDA.

La question de la luminosité de l'écran en portable est récurrente. Je serais pour ma part, tant qu'à utiliser une liaison ethernet (les tentatives de liaison Wifi sont franchement catastrophiques) plutôt partisan d'utiliser un véritable portable, plutôt qu'une console genre Raspi. Pour des questions de puissance, de souplesse d'utilisation, de confort d'affichage, de taille mémoire, de performances audio etc... l'ennui, c'est que ce n'est franchement pas le même niveau d'investissement.

le proto "compaq portable III" (https://f6itu.wordpress.com/2017/05/12/ ... etrofit-3/) est une tentative qui va dans ce sens, je ne suis même pas persuadé que le résultat soit concluant. Si ça se trouve, la partie SDR va se faire éliminer après les premiers essais, et ce "compaq" rétrofité va se transformer en analyseur de spectre/labo ambulant pour le field

(je suis trop bavard, je retourne à mes études)
Marc
F5WK
Messages : 16
Enregistré le : 13 juil. 2018, 16:54

Re: Angelia/Hermes Lite V2.0

Messagepar F5WK » 25 juil. 2018, 18:27

OK Marc,

Entre-temps j'ai commis l'irréparable: je suis allé chez le marchand - LexTronic - acheter la carte codec !!
Le fonctionnement est comme attendu avec Power SDR mais pas avec Quisk. Je vais essayer de trouver comment PowerSDR communique avec le codec, il y a peut-être une solution avec sox et ncat, l'aventure commence ...
En tout cas, la latence est effectivement bien réduite avec le codec, à tel point qu'un changement de fréquence apparait quasi immédiat. Du coup je vais mettre en place une manip à haut risque: connecter le CAT de PowerSDR au CAT de mon IC-7400, ce qui revient à transposer les données CI-V en données TS2000. C'est quand même plus sympa de tourner des boutons que de s'exciter sur le mulot, non ?

Sur ce, je m'en vais faire chauffer le compilateur.

Michel
Avatar de l’utilisateur
f4grx
Electrolab::CA
Messages : 642
Enregistré le : 26 sept. 2016, 13:58

Re: Angelia/Hermes Lite V2.0

Messagepar f4grx » 25 juil. 2018, 18:53

C'est quand même plus sympa de tourner des boutons que de s'exciter sur le mulot, non ?

Non... ou du moins ca n'a aucune importance... :)

Retourner vers « Les Projets »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité